PARTAGER

stadium_200115_2

Cette année, le Super Bowl va se dérouler dans un cadre exceptionnel : le University of Phoenix Stadium. Ce stade est sûrement l’un des plus beaux et surtout modernes du monde. Inauguré le 1er août 2006, il a déjà accueilli le Big Game en 2008, lorsque les Giants avaient privé les Patriots d’une saison parfaite.

Dans un peu moins de deux semaines, un peu plus de 71 000 spectateurs vont y prendre place. C’est 8 000 de plus que sa capacité habituelle pour les rencontres des Cardinals. Des sièges sont ajoutés pour les grands évènements. Situé à Glendale, à 15 minutes du centre ville de Phoenix (Arizona), l’enceinte a nécessité 3 ans de travaux pour un projet dont le coup total s’élève à 455 millions de dollars.

L’innovation et le style

La première spécificité du stade, c’est son toit rétractable transparent. Ce toit peut être ouvert ou fermé en 12 minutes. Chacun des deux panneaux du toit pèse 550 tonnes. Lors de matches classiques, c’est l’équipe qui accueille qui choisit si le toit doit être ouvert ou non pendant la rencontre. Lors du Super Bowl, ce choix sera celui de la ligue. Bien sur, lorsque le toit est fermé à cause des fortes chaleurs de l’Arizona, la climatisation peut être mise en marche.

Autre originalité, la pelouse entre et sort littéralement du stade. C’est une première en Amérique du nord. Le terrain est posé sur un plateau qui sort de l’enceinte par la end zone en 45 minutes. Pourquoi ? Les concepteurs ont estimé que mettre la pelouse à l’extérieur élimine les problèmes liés à l’humidité et permet d’économiser près de 50 millions de dollars en entretien de la pelouse. Ce système permet aussi de préserver la pelouse lors d’évènements tels que des concerts.

Des économies, ce stade en fait aussi avec son éclairage. Au début de la saison, le stade des Cardinals est devenu le premier à utiliser un éclairage par LED, ce qui a permis de réduire sa consommation de 75% !

Le design du stade est signé Peter Eisenman et HOK Sport. Cette dernière a déjà participé à la création de 14 stades NFL. Les panneaux extérieurs doivent refléter les rayons du soleil. La lumière du jour peut passer entre les panneaux pour illuminer le stade.

Luxe, sport et sponsoring

Pour le public, deux écrans géants haute résolution ont été installés. Plus original, deux « thermomètres » géants se trouvent dans la End Zone Sud. Ils mesurent le bruit de la foule. Les spectateurs plus fortunés bénéficient de 88 suites de luxe.

Le nom du University of Phoenix Stadium est trompeur. Aucun match universitaire n’est joué dans l’enceinte. L’université de Phoenix n’est pas une université classique. Elle dispense majoritairement ses cours en ligne et accueille des étudiants adultes, déjà dans la vie active. Elle a donc acheté le droit de donner son nom au stade pour 154 millions de dollars pour 20 ans, comme l’aurait fait n’importe quel sponsor.

Depuis son ouverture, le University of Phoenix Stadium cumule les trophées. Les joueurs l’ont notamment élu meilleur surface de jeu de la NFL en 2007 et 2008. En 2010, SI.com en a fait le meilleur nouveau stade des années 2000. Pas dur de comprendre pourquoi.

PARTAGER

11 Commentaires

  1. J'y suis allé cet année il est vraiment bien ce stade !
    Dehors il y a une place et une stature dédiée à Pat Tillman !
    En revanche je ne savais pas que c'était le seul stade à avoir un système de mesure du bruit !

LAISSER UN COMMENTAIRE