PARTAGER

seahawks_logo131Lorsque Marshawn Lynch a transpercé la défense des Saints en 2011, les sismographes voisins du stade des Seahawks avaient enregistré une secousse.

Dimanche dernier, le coureur de Seattle a encore fait bouger la terre. Selon ESPN, le dernier touchdown de Lynch et la conversion à deux points qui a suivi ont provoqué un tel mouvement dans le public qu’une secousse plus forte que celle de 2011 a été enregistrée. Son surnom : « dance quake. »

De nouveaux tremblements ont été enregistrés sur la feinte de field goal et le touchdown de la victoire.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. S'ils continuent ils vont finir par agrandir la failles de San Andreas et provoquer le Big One ! Ils sont vraiment prêt à tout pour se débarrasser des 49ers !

    • Bon, meme si n a rien avoir avec le fait de faire trembler le stade, oui, nous sommes situes dans une zone a tres fort risque, il y a 3 failles, une sous la ville, une sous les Cascades et une dans l'ocean. Ca peut lacher a tout moment, et on pourrait avoir ici un Big One.

LAISSER UN COMMENTAIRE