PARTAGER

DSC00080

C’est parti pour la « Super Bowl Week » !

Cette année encore, Touchdown Actu est sur les lieux de l’évènement pour vous faire vivre les festivités au plus près. Après les vidéos de l’an passé, nous avons décidé de vous proposer un journal quotidien qui va tenter de traduire plus en profondeur l’expérience sur place, parfois de manière plus personnelle. Au programme, du texte et des photos.

Jour 1 : Welcome to Phoenix, welcome to the Pro Bowl !

Nous y sommes ! Hier, il neigeait (ou presque) à Paris. À Phoenix, il fait 25 degrés. Bienvenue dans le désert. Ici, tout est couleur sable. Les murs des bâtiments comme le paysage. Palmiers et cactus, l’ambiance est à des années lumières du froid New Yorkais de l’an dernier.

Premier jour et premier match : le Pro Bowl. La mise en bouche. Inutile de mentir, les derniers Pro Bowl, on ne s’en souvient pas. Mais ça sera sûrement beaucoup mieux en vrai ?! Oui et non.

Ce match n’est pas intéressant, et ce n’est pas le pauvre Willie McGinest tentant d’expliquer les règles spéciales du match avant le coup d’envoi qui nous allait nous donner envie.

Le public était chaud. Très chaud… au moment de siffler les joueurs des Seahawks présents. Pour le reste, la soirée s’est déroulée avec l’intensité d’un escargot enragé. Des plaquages mous, de l’attaque, et encore de l’attaque. Elvis Dumervil tente de blitzer ? Pénalité pour « Blitz illégal. » Les touchdowns sont accueillis mollement.

Le public a donc pu voir certains des meilleurs joueurs de la ligue. C’est déjà ça. Avec des maillots qui permettent de distinguer les numéros de loin, cela aurait été mieux.

Les SoundFX diffusés dans le stade quasiment en direct et les quelques petites douceurs (Tweets affichés sur l’écran géant…) n’aident pas vraiment. Ce match n’a aucun intérêt. Dommage.

Le bon moment (quand même)

OK, on s’est quand même bien amusé lorsqu’on nous a gentiment montré le chemin du terrain en fin de match. L’occasion d’assister au dernier drive de prêt, de se balader au milieu des joueurs pour des interviews, de prendre l’ambiance et de rencontrer les mascottes !

 

Ce qu’on retient ?

Le stade

De loin, le University of Phoenix Stadium a des petits airs de boite de conserve. À l’intérieur, c’est superbe. Écrans géants HD, modernité, propreté, tout y est.

L’instant tourisme

Phoenix, c’est dans le désert. Mais c’est aussi LE désert. Si vous cherchez un centre ville agité, c’est raté. Manger ? Oui. Le reste ? Non. Ce dimanche, les rues étaient d’un calme impressionnant. Ce sera moins le cas dans les jours à venir puisque la NFL était en train de monter son énorme barnum d’animations. Malgré ça, il ne devrait pas y avoir des tonnes de choses à faire en ville dans les jours à venir. Cela permettra à tout le monde de se concentrer sur le boulot.

DSC00033

Le saviez vous ?

À Phoenix, on peut trouver ce genre de signe sur les portes des magasins. On suppose donc qu’il est possible d’entrer avec son calibre lorsque le signe n’est pas présent. Sympathique.

DSC00035

La pub WTF que tu regardes à 3 heures du matin à cause du jetlag et qui t’oblige à te demander si tu n’est pas en train d’halluciner



Photos : Alain Mattei pour Touchdown Actu

PARTAGER

13 Commentaires

  1. Il faut créer une agence de voyage spécial foot US ou sport US…
    Super, le SB va encore être plus complet et couvert parfaitement par TDA, que dire de plus, un jour je verrai un SB en vrai!!!
    Merci TDA…

  2. A noter qu'ils annoncent une tempete de neige historique à NY. La NFL a quand même eu beaucoup de chances pour le SB l'an dernier. S'ils l'avaient mis cette année à NY, j'imagine même pas le bordel que ça aurait été!

  3. Alain si tu t'ennuie cette semaine prend la route et des bonnes chaussures pour un des nombreux magnifiques trails dans la région. L'Apache Trail se fait en voiture et donne déjà une bonne aperçu du désert ! Ne reste pas coincé avant dimanche par contre 🙂

  4. Juste pour info, on trouve le signe ''No gun allowed'' un peu partout aux US…Devant les ecoles, il est souvent marque aussi ''Gun Free Zone''.
    Et Phoenix est une des villes les plus ennuyeuses du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE