PARTAGER

DSC00203

Le mardi, c’est le jour du Media Day ! Bienvenue à la grande foire de l’interview NFL, où chaque équipe est mise à la disposition des médias pendant une heure.

Sur le papier, tout cela semble délicieux. Dans les faits, beaucoup moins. Comme son nom ne l’indique pas, le Media Day n’est pas vraiment fait pour les journalistes. Ce rendez-vous est surtout un spectacle. Depuis deux ans, la ligue l’organise dans des salles de basket pour permettre au public d’être plus proche et de bénéficier d’écrans géants. Le problème, c’est qu’il y a beaucoup trop peu de place. Entre les podiums, c’est donc une sorte de bousculade permanente qui ferait passer le salon de l’agriculture pour une autoroute. Attention la tête, une caméra ! Oups, pardon monsieur. Madame…

On entend à peine les joueurs, on se pousse, et ça commence presque à sentir la sueur. Au final, c’est très fatiguant.

Certains confrères sont surtout là pour se montrer déguisés. Certaines journalistes sont là pour tout montrer, et poser avec joie pour tous les objectifs. Les sponsors se régalent. On offre une XBox à Rob Gronkowski pour avoir chanté correctement. Bizarrement, un homme demande à Richard Sherman… quelle est sa boisson préférée ? L’occasion pour le cornerback de placer le nom d’un sponsor qui n’est pas celui de la NFL. Au micro avant le début des festivités, Brett Keisel expliquait comment Head & Shoulders lui permet d’avoir une barbe douce…

Dans le public, on regarde les joueurs sur l’écran géant et on écoute les différents podium à l’aide d’audioguides. Deux animateurs de NFL Network animent les festivités. On permet au public de poser des questions aux consultants entre les sessions des deux équipes. On met de la musique.

Pour résumer le Media Day, mieux vaut des photos.

DSC00231 DSC00233 DSC00197 DSC00201 DSC00211 DSC00173

Le Media Day, c’est fun, mais ce n’est pas fait pour les journalistes. Nous, on posera des questions demain.

Les Seahawks se la pètent-ils plus que les Patriots ?

Voilà une question existentielle. Ceci n’a rien d’une observation journalistique ou même d’un élément important pour le Super Bowl. Mais lors du Media Day, les Seahawks dégageaient dans l’ensemble une attitude beaucoup plus arrogante que les Patriots. Davantage de lunettes de soleil, de chewing-gum, de désinvolture. Le cirque de Marshawn Lynch, ou un Richard Sherman qui répond à la question d’un journaliste par « Avez vous fait vos recherches ? » n’ont faire que renforcer cette impression.

DSC00213

L’instant Sneakers !

Earl Thomas avait sorti des Jordan 6 chromées ce mardi.

DSC00226

L’instant Ray Lewis, consultant télé très tranchant

DSC00224

L’instant pantalon horrible

L’instant gastronomie

Aujourd’hui, Burrito dans le Convention Center.

IMG_1617

L’instant fiesta

Le mardi, c’est aussi le jour de la fête organisée pour les médias par les autorités du tourisme local. Mais là, on ne peut pas raconter ce qui s’est passé… Bon OK. Il y avait des filles qui dansent sur des podiums, de superbes barmaids, plein de nourriture gratuite et de la musique douteuse. Good times !

IMG_1618

PARTAGER

16 Commentaires

    • Pour toi!
      Mais pour lui c est Rodgers et pour Rodgers quelqu un d autres et etc etc etc

      MON DIEU C EST UNE BOUCLE INFINI!!!!

      (bien que pour Rogers je serias pas surpris que Rodgers réponde "Well, Rodgers"! )

    • Une année sur 2 c'est soit l'équipe AFC, soit la NFC qui "reçoit" le match. Du coup c'est celle qui reçoit qui choisit la couleur du Jersey.
      Cette année il me semble que c'est la NFC qui choisit, donc les Hawks.

LAISSER UN COMMENTAIRE