PARTAGER

packers_logo13Avant de devenir le joueur que l’on connait (MVP, vainqueur du Super Bowl, futur Hall of Famer) Aaron Rodgers était remplaçant à Green Bay. Il était la doublure d’un autre joueur qui rentrera au panthéon : Brett Favre.

Leur relation n’a jamais vraiment été au beau fixe. Toutefois, les deux hommes ne sont pas en mauvais termes.

« Aaron et moi ne parlons pas tout le temps mais je ne parles pas tout le temps au membre de ma famille non plus. Et ça n’a rien à voir avec le fait qu’il soit le quarterback titulaire des Packers malgré ce que peuvent penser les gens », raconte-t-il à InDepth. « Je n’ai aucune rancœur. Pourquoi aurais-je de la rancœur envers Aaron Rodgers et pourquoi aurait-il de la rancœur envers moi ? »

Favre a toujours répété pendant sa carrière que son travail n’était pas de former Aaron Rodgers. Un état d’esprit qu’il continue de défendre même après sa retraite.

« Je pense qu’en tant que titulaire mon travail était de gagner des matchs et d’être un leader. Je ne suis pas un baby-sitter. Je ne parle pas d’Aaron Rodgers mais il est le quarterback titulaire maintenant, c’est son tour. Il est écrit nulle part que tu dois prendre le quarterback remplaçant sous ton aile et lui expliquer les ficelles du métier. Tu n’as rien à faire mis à part gagner des matchs. C’est ce qui te permet de rester dans la ligue, ou pas »

On comprend pourquoi la relation entre les deux lanceurs n’a pas du être toujours rose.


PARTAGER