PARTAGER

seahawks_logo131Aux portes de la endzone, les Seahawks ont préféré passer plutôt que courir. Ce qui aurait pu être un choix audacieux s’est révélé être le tournant du match. Pour le grand malheur de Pete Carroll et de ces hommes. Mais le head coach, dignement, endosse en endosse l’entière responsabilité.

« J’ai dit aux mecs, « C’est entièrement de ma faute », » a-t-il expliqué au micro de NBC. « Mais nous avions tout notre temps pour gagner le match… On jouait pour des troisième et quatrième tentatives, pour ne leur laisser aucun temps… mais ça n’a pas vraiment marché. »

C’est le moins que l’on puisse dire. Quand on veut gagner du temps, lancer le ballon n’est pas vraiment la meilleure solution.

« Je ne sais même pas quoi penser, » ajoute-t-il. « C’est tellement dur, rien que pour tous ces gars qui ont travaillé si dur, ont tout donné et fait tellement pour arriver là, coachs et joueurs, le 12e homme et le reste, ils ont fait tout leur possible pour que nous soyons à nouveau champions. »

« Et que ça se joue sur une telle action, je déteste devoir vivre avec ça, car nous avons fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter à la fin. Mais ils ont fait un super boulot, ils se sont gardé une ultime chance et ils l’ont saisie, et ils sont champions du monde et nous ne le sommes pas. »

Résigné, abattu, Pete Carroll et son staff auront tout fait parfaitement cette saison. Tout, jusqu’à cette ultime action.

PARTAGER