PARTAGER

seahawks_logo131Pendant quelques minutes, il a semblé que Chris Matthews serait l’improbable MVP du Super Bowl.

Avant cette rencontre, ce joueur passé par la Canadian Football League n’avait jamais capté la moindre passe en NFL. Pourtant, c’est bien lui qui a donné vie à l’attaque de Seattle avec une réception de 44 yards. C’est encore lui qui a capté un touchdown avant la pause, et une autre réception de 45 yards dans le troisième quart.

Sauf qu’au final, tout ça n’a servi à rien.

« Je ne suis pas OK. Je ne suis pas un joueur égoiste », a-t-il expliqué après le match. « Je suis clairement un joueur d’équipe, et je n’en ai rien à faire si je ne reçois même pas une passe, que je n’ai pas un yard, un plaquage, ça n’aurait pas eu d’importance pour moi tant que nous avions gagné le match et que j’avais eu la moindre influence. J’aurais été heureux avec une victoire et pas de stats. »

Le coup est dur, mais Matthews a aussi montré de belles choses dimanche. Peut-être de quoi lui assurer un avenir immédiat en NFL. Du haut de son mètre quatre-vingt-seize, il pourrait être la grande cible que les Seahawks cherchent depuis un moment.

PARTAGER

9 Commentaires

  1. Son destin "extraordinaire" est fou, tellement fou avec l'histoire du footlocker que sa page wikipédia était mise à jour en direct. Pour l'annecdote.

  2. C'est clair qu'on a découvert un bon receveur mais il faut aussi dire que la secondary des Pats n'a pas été vraiment à la hauteur pendant une bonne partie du match. Enfin, ils ont su sortir les quelques actions qu'il fallait pour gagner.

  3. Et dans tout ça y’en a un qui mine de rien fait deux superbowls et deux bagues en deux ans, avec chacune des équipes présentes sur le terrain hier soir.

    Pendant que certains feront carrière sans le moindre Lombardi.

LAISSER UN COMMENTAIRE