PARTAGER

patriots_logo131111La bagarre générale qui a éclaté à la fin du Super Bowl n’a été conclue que par l’éjection d’un seul joueur : le linebacker des Seahawks Bruce Irvin. Mais ce dernier ne se battait pas tout seul et il semblerait bien que le tight-end des Patriots Rob Gronkowski faisait lui aussi partie des festivités.

Interrogé lundi soir dans le Jimmy Kimmel Live, le Gronk’ a donné deux versions différentes de la scène.

« Je me suis fait pousser je crois et c’était le dernier match de l’année, je me suis dit ‘Oh et puis tant pis, je vais donner quelques mandales’, »a d’abord raconté le tight-end.

Puis il s’est ravisé, sachant que ses moindres paroles sont surveillées par les hautes instances de la Ligue.

« Je ne crois pas que j’ai fait ça en fait. Roger, en fait non, je n’ai rien fait, » a corrigé le joueur avec un sourire, s’adressant indirectement au commissioner Roger Goodell. « Roger, ce n’était pas moi. »

Pourquoi ce retournement de veste soudain ? Gronkowski a ensuite expliqué qu’il ne voulait pas être pénalisé par la NFL. Il aurait besoin de cet argent pour une cause bien plus noble : un bus-boîte de nuit géant.

PARTAGER