PARTAGER

patriots_logo131111À force d’offrir des gros contrats, on s’expose à des situations délicates. C’est sûrement ce qui pourrait arriver aux Patriots. Le 10 mars, jouer officielle de l’ouverture du marché des transferts, la franchise devra être sous le nouveau plafond salarial. Si celui-ci n’est pas encore connu, il devrait avoisiner les 140 millions de dollars. Un chiffre que les champions en titre pourraient bien dépasser. La faute au gros contrat de Darrelle Revis.

Le cornerback doit toucher un généreux salaire de 20 millions de dollars en 2015. Ajoutez-y quelques bonus et c’est près de 25 millions que Revis pourrait pomper sur la masse salariale. Dans ces conditions, une restructuration de son contrat est indispensable, sous peine de réduire considérablement la marge de manœuvre de la franchise de la Nouvelle-Angleterre.

D’après des prévisions de Miguel Benzan de patscap.com, la masse salariale des Patriots devrait atteindre 147 millions de dollars. Un effectif de champions, ça coute cher. La solution pourrait passer par une prolongation de Revis. En lui offrant une extension de plusieurs années, non seulement la franchise s’assurerait les services du cornerback pour les saisons à venir, mais elle pourrait également d’étaler son salaire sur plusieurs années.

Plus facile à dire qu’à faire. Si bien que la perspective de voir les Patriots se séparer de Darrelle Revis n’est pas à exclure. Si d’aventure il se retrouvait sur le marché, les Bills et les Jets feraient figure de principaux prétendants.

PARTAGER

6 Commentaires

  1. sachant qu'il était venu chez nous pour gagner un SB, c'est fait!
    maintenant sera-t-il reconnaissant en restructurant son contrat ou voudra-t-il le plus gros contrat possible…

    • La venue de Revis c'était un échange de bons procédés. Il voulait un titre, ce qu'on pouvait lui offrir, il nous fallait un top CB, ce qu'il pouvait nous offrir. Aujourd'hui chacun n'a plus de comptes à rendre à l'autre donc chaque partie peut jouer sa propre carte sans qu'il y ait de "trahison".

LAISSER UN COMMENTAIRE