PARTAGER

saints_logo13Accusé de violences par une femme au début du mois de janvier, Junior Galette est désormais tranquille.

Jeudi, le procureur a abandonné les charges avancées contre le joueur, après avoir discuté avec quatre témoins.

Le joueur des Saints est donc à l’abris sur le plan pénal. La victime maintient quand même une plainte au civil. Elle accuse Galette de maltraitantes mentales et sexuelles pendant les deux ans où elle dit avoir vécu avec lui. Elle assure aussi que le joueur l’a droguée et qu’il a laissé d’autres joueurs des Saints la tripoter.

Selon l’avocat de Galette, la victime réclame deux millions de dollars. Le joueur rejette cette demande et espère que la procédure va encore une fois montrer qu’il est innocent.

PARTAGER

5 Commentaires

  1. Si on met à part cette sombre histoire, je trouve qu'il porte un des noms les plus rigolos et improbables de la ligue.
    A égalité avec Bitonio et Vlad Ducasse…

  2. Tiens encore une qui veux pas bosser et gagner le pactole en un claquement de doigt … (J’exagère, je sais… Je ne connais même pas le dossier juridique… C’est peut être une vraie victime… Mais cette histoire ressemble tellement à tant d’autres où le sportif sert de vache à lait…)

LAISSER UN COMMENTAIRE