PARTAGER

saints_logo13Accusé de violences par une femme au début du mois de janvier, Junior Galette est désormais tranquille.

Jeudi, le procureur a abandonné les charges avancées contre le joueur, après avoir discuté avec quatre témoins.

Le joueur des Saints est donc à l’abris sur le plan pénal. La victime maintient quand même une plainte au civil. Elle accuse Galette de maltraitantes mentales et sexuelles pendant les deux ans où elle dit avoir vécu avec lui. Elle assure aussi que le joueur l’a droguée et qu’il a laissé d’autres joueurs des Saints la tripoter.

Selon l’avocat de Galette, la victime réclame deux millions de dollars. Le joueur rejette cette demande et espère que la procédure va encore une fois montrer qu’il est innocent.

PARTAGER