PARTAGER

La saison NFL officiellement terminée, place désormais à l’intersaison. La première grosse échéance, le Scouting Combine, a ouvert ses portes le 17 février et les premiers ateliers ont débuté ce vendredi avec les linemen offensifs, les tight-ends et les spécialistes. Parmi eux, lesquels ont bien figuré et lesquels ont déçu ? C’est l’occasion pour TouchdownActu de faire un premier point sur ces joueurs qui sont l’avenir de la NFL.

L’homme du jour

La’el Collins, OL, LSU

Le grand gagnant de la journée, c’est lui ! La’el Collins a tout simplement été excellent du début à la fin de cette première journée. S’il n’a pas su accrocher le wagon de tête lors du 40-yard dash, il en est resté très proche et a éblouit de son talent tous les ateliers de positions qui ont suivi. On a pu ainsi entrevoir la fluidité et l’agilité de ses déplacements et l’explosivité de son premier pas. Avant le Combine, des doutes planaient autour de sa meilleure position au sein de la ligne offensive et beaucoup le voyait évoluer comme guard en NFL. A la fin de cette journée, il n’en est plus rien : Collins a toutes les qualités pour devenir un tackle dominant dans les années à venir.

La déception

Jake Fisher a démontré toutes ses qualités athlétiques
Jake Fisher a démontré toutes ses qualités athlétiques

Rob Havenstein, OL, Wisconsin

Le Badger a été le joueur le plus mauvais athlétiquement de cette journée. Bien qu’il soit imposant physiquement, on attendait plus de ce joueur que 16 répétitions sur le banc, 5,46 sur 40 yards et 8,28 secondes au 3-cone drill. Ajoutons à cela ses différentes prestations lors des ateliers de position qui ont été très moyennes et nous avons le grand perdant du jour.

En hausse

Ali Marpet, OL, Hobart

Attention à ce joueur ! Issu de la petite faculté d’Hobart en Division III, Ali Marpet n’en finit plus d’impressionner. Déjà surprenant lors du Senior Bowl en janvier, il a une nouvelle fois réalisé une prestation remarquable lors du Combine. En effet, le centre a su se mettre en valeur sur chaque atelier. Il termine ainsi la journée avec la meilleure marque du 40-yard dash pour un lineman (4,98), a démontré la fluidité de ses déplacements lors du 3-cone drill, sa maîtrise sur le 20-yard shuttle et a été très solide dans tous les ateliers de positions. Sans aucun doute, Marpet continue de marquer des points.

Andrus Peat, OL, Stanford

Son nom ne figure pas parmi les meilleures performances de la journée mais Andrus Peat a vraiment été très bon. Il a surpris par ses qualités athlétiques et a montré une bonne explosivité sur le premier pas pour un joueur de son gabarit. Les franchises NFL vont adorer sa taille et ses longs segments. S’il devra travailler pour améliorer son agilité, il reste un des gagnants de cette première journée.

Jake Fisher, OL, Oregon

Vu le style offensif des Ducks, on se doutait qu’il fallait posséder de réelles qualités athlétique pour évoluer dans une telle escouade. Et la performance de Jake Fisher lors du Combine n’a fait que le confirmer. Il a ainsi réalisé la seconde meilleure performance pour un lineman sur 40 yards après Ali Marpet (5,01), a démontré une excellente rapidité et agilité dans ses déplacements latéraux lors du 20-yard shuttle, ce qui a été confirmé par les ateliers de position. Une bonne prestation qui pourrait lui permettre de gravir quelques places à la prochaine Draft.

Les franchises NFL vont se jeter sur Andrus Peat et ses  longs segments
Les franchises NFL vont se jeter sur Andrus Peat et ses longs segments

En baisse

Ty Sambrailo, OL, Colorado State

Perçu comme l’un des meilleurs à son poste, Sambrailo a déçu lors de cette première journée. Il a réalisé un chrono inférieur à la moyenne lors du 40-yard dash et les ateliers de position ont démontré qu’il devait polir sa technique et ajouter de la puissance. Le joueur de Colorado State ne semble pas prêt à évoluer en NFL.

Brandon Scherff, OL, Iowa

Scherff a montré de bonnes choses lors du 40 yard-dash, avec un surprenant chrono de 5,05 secondes. Mais le lineman s’est blessé à la cuisse dès l’atelier suivant, ce qui a prématurément mis fin à sa journée. Ben qu’il soit probablement le meilleur lineman de cette cuvée, il restait à prouver qu’il peut jouer tackle mais le sentiment général après sa courte séance est que sa place se situe plus à l’intérieur de la ligne.

La promotion des Tight-ends

Ils n’ont pas été spécialement mauvais. Mais hormis quelques bons passages de Maxx Williams ou de Nick O’Leary, notamment sur les ateliers de réception, le niveau général des tight-ends cette année est quand même très moyen. Peu d’entre eux devraient être appelés dans les trois premiers tours de la prochaine Draft et malheureusement, beaucoup ont refusé de participer à la plupart des ateliers, ce qui ne va pas jouer en leur faveur.

 

PARTAGER

10 Commentaires

  1. T.Sambrailo est en chute libre depuis le Senior Bowl, peut de chance qu'il sorte dans les 2ers tours comme annoncés precedemment

    Pour Collins, ça fait plaisir de le voir performer aussi bien, particulièrement parce que c'est un des seuls joueurs des Tigers qui était attendu très haut à la draft l'an passé, et qui à eu l'audace de rester un an de plus en Louisiane pour obtenir son diplôme

  2. Le dénommé Jake Fisher, faudrait quand même penser à lui faire faire pipi dans une petite fiole en plastique.
    Parce que ça me parait pas humain d'avoir des épaules et un coup aussi larges…

LAISSER UN COMMENTAIRE