PARTAGER

Tous les joueurs offensifs ayant été passés au crible lors des deux premières journées, le Scouting Combine s’attaque désormais aux joueurs à vocation défensive, à commencer par les linemen et les linebackers. Pour cette avant-dernière journée, Touchdown Actu fait un tour d’horizon sur les joueurs qui ont séduit et sur ceux qui ont déçu.

L’homme du jour

Notamment grâce à ses incroyables capacités athlétiques, Vic Beasley est le grand gagnant de cette journée
Notamment grâce à ses incroyables capacités athlétiques, Vic Beasley est le grand gagnant de cette journée

Vic Beasley, DE/OLB, Clemson

Vic Beasley est une vraie bête ! En effet, l’edge-rusher de Clemson a dominé tous les ateliers de la journée : meilleure performance sur 40 yards, au développé couché, au 3-cone et au 20-yard shuttle ; 3e meilleure performance au vertical jump et au broad jump ! Ajoutons à cela que Beasley est arrivé avec près de 10 kilos en plus sur la balance par rapport à ce qui était espéré, et nous avons le grand gagnant de la journée. Fini les doutes autour de son gabarit et de sa puissance, plus rien ne l’empêche d’être un dans le Top 10 lors de la prochaine Draft.

La déception

Paul Dawson, LB, TCU

Paul Dawson a certainement oublié de manger ses céréales ce dimanche matin ! En effet, le linebacker a vécu une très mauvaise journée, comme s’il n’avait pas préparé le Combine. Son chrono sur 40 yards (4,95 secondes) est proche du catastrophique et il n’a pas été plus convaincant dans les ateliers de position. Particulièrement inquiétant pour un joueur qui possède déjà une mauvaise réputation en terme d’éthique de travail.

En hausse

Leonard Williams, DL, USC

Le lineman d’USC a effectué un très bon Combine ce dimanche. Il a tout d’abord réalisé un excellent chrono de 4,97 secondes sur 40 yards malgré ses 137 kilos sur la balance. Il a déroulé par la suite sur les ateliers de position, alliant puissance, agilité et vitesse d’exécution. Le tout avec facilité. Leonard Williams est assurément le meilleur défenseur de cette cuvée 2015, mais au-delà de ça, il en est certainement le meilleur joueur tout court.

Alvin « Bud » Dupree, DE/OLB, Kentucky

Bud Dupree est l’autre grand gagnant de cette journée, après Vic Beasley. Sa performance sur 40 yard (4,56 secondes), associée à ses superbes résultats sur le vertical jump et le broad jump, témoignent de son incroyable explosivité. Une vraie démonstration, sachant que l’edge-rusher est actuellement blessé à l’aine. Il est d’ailleurs dommage de ne pas avoir pu apprécier les qualités du joueur lors des ateliers de position. Mais qu’importe, Dupree a marqué le coup et voit sa cote considérablement augmenter.

Dante Fowler Jr., DE/OLB, Florida

Excellente journée pour Dante Fowler ! Le joueur de Florida a tout d’abord impressionné sur 40 yards avec un chrono de 4,60 secondes avec un temps intermédiaire de 1,59 secondes sur 10 yards. Une performance presque aussi impressionnante que celle de Beasley puisque ce dernier pèse 8 kilos de moins. Sur les ateliers de position, l’ex-Gator a été également très bon dans la fluidité de ses déplacements, notamment en reculant avec les yeux fixés sur le porteur du ballon, présageant de ses qualités dans la couverture. Au regard de sa prestation, et sachant que son gabarit est plus imposant que ceux Shane Ray, Randy Gregory et Vic Beasley, il ne serait pas surprenant de le voir sélectionné en premier lors de la prochaine Draft.

Danny Shelton a fait étalage d'un superbe mélange d'explosivité et de puissance
Danny Shelton a fait étalage d’un superbe mélange d’explosivité et de puissance

Danny Shelton, DL, Washington

5,64 secondes sur 40 yards, c’est vraiment pas terrible pour la plupart des athlètes présents au Combine… Sauf que la plupart des autres athlètes ne pèsent pas plus de 150 kilos ! Danny Shelton a véritablement impressionné ce dimanche, notamment sur le plan athlétique. Ainsi, il a également réalisé 34 répétitions au développé couché, ce qui correspond à la seconde meilleure marque de la journée. Sur le terrain, le nose tackle allie un parfait mélange de puissance et d’explosivité, surprenant pour un joueur de son gabarit. Définitivement, Shelton a quelque chose de spécial, et devrait être sélectionné en très bonne position le 30 avril prochain.

En baisse

Shaq Thompson, LB, Washington

Shaq Thompson était un des points d’interrogations de cette cuvée 2015. Le problème, c’est qu’à la fin de cette journée, il l’est toujours autant, voire même plus. Il y a un scepticisme  général autour de son gabarit et beaucoup de doutes autour de ses capacités à jouer linebacker en NFL. Alors, il été évoqué de le positionner en tant que strong safety, mais lors du Combine, Thompson a également déçu sur le plan athlétique et n’a pas semblé être le phénomène que l’on attendait. Pour le moment, sa situation est complètement floue, et cela n’augure rien de bon.

Shane Ray, DE/OLB, Missouri

L’edge-rusher de Missouri n’a pas participé au Combine à cause d’une blessure aux orteils. Vu la qualité du joueur, cela ne devrait pas perturber fondamentalement sa place dans la future Draft. Cependant, le fait que ses concurrents directs (à savoir Vic Beasley, Bud Dupree, Dante Fowler ou encore Randy Gregory) aient signé d’excellentes performances ne va pas jouer en sa faveur.

PARTAGER