PARTAGER

bills_logo13La carrière d’E.J. Manuel peine à décoller depuis qu’il a été sélectionné en 16e position de la Draft 2013. Mais c’est peut-être le fait d’avoir été poussé sur le banc qui pourrait avoir fait office de déclic.

Selon C.J. Spiller, le quarterback a en tout cas appris des choses très importantes en regardant Kyle Orton. Et pas forcément sur le jeu en lui-même.

« Il a appris qu’on ne peut pas faire copain copain avec tout le monde », a expliqué Spiller ce mardi sur NFL Network. « Tu es le visage de la franchise, tu es le quarterback, donc tu dois être exigeant. Je pense qu’au début il ne comprenait pas vraiment comment s’imposer auprès des gars. Une fois que Kyle a pris les commandes, il a vu ce que Kyle a fait et ça l’a aidé. »

Pour Spiller, le problème n’est en tout cas pas dans le boulot.

« C’est un gros bosseur. Le gars bosse tous les jours, il se prépare de manière remarquable. Il est là le premier et pars le dernier, donc il a tout ça. C’était juste copain-copain. Vous savez comment ça se passe, vous arrivez avec des gars de votre Draft, et vous ne voulez pas vraiment leur marcher dessus. Comme je lui ai dit, « Tu es le quarterback, tu dois t’imposer sur certains gars et je pense qu’il l’a appris. »

Spiller est donc confiant pour son ancien coéquipier. Et ses arguments se tiennent.

Le coureur est en fin de contrat. Il ne sera donc peut-être pas là pour voir les éventuels progrès de Manuel.

PARTAGER

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE