PARTAGER

Cnfl_logo131hris Borland a beau avoir choisi de raccrocher prématurément ses crampons pour des questions d’intégrité physique, la ligue assure que le football pratiqué dans la NFL est plus sûr que jamais pour les joueurs. Elle estime que ceux-ci ont largement appris a éviter les chocs à la tête avec les joueurs sans protection, relâchés.

Le Vice-Président du Comité des Compétitions de la NFL, Rich McKay, assurer qu’à tous les niveaux, les joueurs ont accepté ces règles visant à protéger l’intégrité physique lors qu’ils sont en position de vulnérabilité. Grâce à cela, les commotions comme les amendes qui s’en suivent pour les responsables ont significativement baissé au cours des dernières saisons.

« De 2013 à 2014, les commotions ont chuté de 25%, » explique McKay. « Depuis 2012, la baisse est de 36%. Il est important de noter ici, et c’est d’autant plus apparent lorsque l’on discute avec la NCAA qui ressent les mêmes effets, que les joueurs que nous avons aujourd’hui sortent du lycée et de l’université en ayant joué sous le même régime de sécurité et lorsqu’ils arrivent dans notre ligue, ils retrouvent des règles similaires concernant les joueurs vulnérables ; et je pense que cela permet de réaliser que les joueurs ont ajusté leur façon de jouer. Je vous dirais que cette année nous avons eu une baisse de 63% d’amendes pour coups contre des joueurs vulnérables par rapport à 2013-2014. C’est une chute substantielle. Cela montre que les joueurs se conforment à la règle et je pense que l’on doit au fait qu’ils ont grandi avec ces règles qui changent la façon dont on joue au football aujourd’hui. »

Si certains amateurs se plaignent de cette inflation de règles visant la sécurité des joueurs et qui mène parfois à des avalanches de mouchoirs jaunes, la ligue semble se réjouir de l’effet positif de la politique qu’elle a mise en place au cours des dernières années. S’il faudra attendre plus longtemps encore pour mesurer le véritable impact sur la santé des joueurs, difficile de ne pas donner raison à la NFL.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Je pense que ca va dans la bonne direction. Pour les genoux et bien malheureusement je préfère considérer que c'est moins grave que les lésions au cerveau.

LAISSER UN COMMENTAIRE