PARTAGER

bills_logo13Matt Cassel et E.J. Manuel ne sont certainement pas les meilleurs atouts offensifs des Bills. Rex Ryan en est tout a fait conscient. Le salut passera certainement pas le sol. Une bonne dose de jeu au sol sur laquelle le nouveau coach de Buffalo ne compte pas lésiner.

« Nous préférons courir, encore et encore, nous courrons 50 fois s’il le faut, » a expliqué le coach sur les ondes de la radio de Buffalo, WGR 550-AM.

S’il y a bien un coach dans la ligue a adopter pareille stratégie, il s’agie de Rex Ryan. À la tête des Jets l’an passé, ses hommes avaient couru 49 fois pour 277 yards face aux Dolphins, pour seulement 13 passes et 49 maigres yards. Un tactique pas vraiment payante pourtant, car les New-Yorkais s’étaient inclinés 16-13. Dans la NFL aujourd’hui, courir ne rime que très rarement avec succès.

« Nous ne somme pas naïfs au point de penser que nous pourrons nous en sortir comme ça, » explique Ryan. « Nous pouvons déployer d’autres armes et cause des cauchemars en couverture. Si vous voulez stopper notre jeu au sol en laissant tous les gros dans la boîte, qu’il en soit ainsi, nous pourrons vous punir de bien des manières sur l’extérieur. »

Car si les Bills sont loin d’avoir trouvé leur solution d’avenir au poste de quarterback, ils ne manquent pas d’armes offensives. En plus d’un quatuor de coureurs composé de LeSean McCoy, Fred Jackson, Anthony Dixon et Bryce Brown, ils pourront profiter de la vitesse et de la fraicheur de Sammy Watkins, Robert Woods, Percy Harvin et Charles Clay dans les airs.

PARTAGER