PARTAGER

Melvin-Gordon-Wisconsin

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour de découvrir à travers une analyse et des vidéos certains des meilleurs prospects qui seront sélectionnés à partir du 30 avril à Chicago.

Épisode numéro 4 :
Melvin Gordon – Running Back  – 21 ans – Wisconsin – Junior
Taille : 1,85 m
Poids : 97 kilos

Position estimée dans la Draft : 1er tour

Stats 2014 : 14 matches, 343 courses, 2587 yards, 7.5 yards par course et 29 touchdowns au sol.

Après deux années passées à grignoter les miettes laissées par Montee Ball et James White, Melvin Gordon prend le pouvoir dans l’attaque au sol des Badgers. Et il ne tarde pas à faire rimer son nom avec big plays. Finaliste du Doak Walker Award honorant le meilleur coureur universitaire dès sa première saison en tant que titulaire, il fait main basse sur le trophée l’année suivante, en 2014, au terme d’une campagne qui l’aura vu battre puis tenir le record de yards au sol en un match (408) le temps d’une semaine.

Son plat préféré : les yards. Il les avale à toute allure, mettant à profit ses deux principaux atouts : une accélération fulgurante et un don d’équilibriste. Capable d’écraser la pédale d’accélérateur en un quart de seconde, il atteint sa vitesse maximale en un éclair. Intelligent et patient dans ses déplacements, il sait parfaitement utiliser ses blocks pour naviguer dans les défenses, bondir dans les brèches et faire parler sa remarquable explosivité. Il est à l’aise aussi bien en débordement qu’entre les tackles.

Athlète vif et robuste, il se défait aisément des plaquages hauts et fait parler ses dons d’équilibriste pour résister aux plongeons dans les jambes. Les épaules basses et les jambes dynamiques, il court avec énergie et parvient à maintenir sa cadence en plein trafic. En plus de sa vitesse, il use de ses appuis incisifs pour slalomer dans les défenses sans freiner le rythme, exploitant au maximum son incroyable explosivité dans les petits espaces et sa rapidité latérale. Une fois la deuxième vitesse enclenchée, difficile de le rattraper. Mais pas totalement impossible.

Rapide et physique, Melvin Gordon n’est pas un athlète complet pour autant. Si sa vitesse le rend redoutable, sa puissance ne constitue pas son principal atout et il demeure meilleur dans l’évitement que dans l’affrontement. Malgré un profil idéal, il ne brille pas vraiment de par ses qualités de receveur et bénéficie d’une large marge de progression en la matière. Volontaire dans ses blocks, il doit encore perfectionner sa technique et sa capacité d’analyse face aux blitzs. Il devra également davantage surveiller le ballon une fois lancé au milieu des défenseurs.

Expérimenté, intelligent et capable d’évoluer dans de nombreux schémas, Melvin Gordon possède peu de faiblesses et toutes les qualités pour immédiatement s’installer dans un fauteuil de titulaire à l’échelon supérieur. Coureur plus rapide que physique, il débarque chez les pro après deux saisons pleines, sans blessures et plein de confiance. 100% NFL ready.

Style comparable à : Jamaal Charles

Points forts :

– Vitesse et accélération fulgurantes

– Excellentes vision et lecture des blocks

– Productif et régulier

– Éthique et implication irréprochables

Points faibles :

– Receveur perfectible et inexpérimenté

– Technique et anticipation à améliorer face aux blitzs

PARTAGER

28 Commentaires

    • Je vois pas trop le rapport avec Charles.
      Charles est très bon receveur en plus d'être un monstre pour gagner des yards après contact, donc deux qualités que n'a pas Gordon.

      • Charles n'était vraiment pas un bon receveur a sa sortie d'université.
        Le principal point commun est la faculté à lire les blocks et une f=grande intelligence sur ces courses, si on rajoute que ce ne sont pas de grands bloqueurs, et qu'ils aiment bien prendre les extérieurs tous les 2, je vois une vraie ressemblance.

        • J'connaissais pas Charles à l'univ donc merci pour la précision sur ses qualités de receveur de l'époque, et effectivement les deux sont plus attirés par l'extérieur, tout s'éclaire.

  1. Cowboys, Ravens, Chargers, peut-être même les Colts vont se battrent pour lui…..J'espère Dallas et sa ligne en béton, ça pourrait donner direct..!!

        • Forsett et Taliaferro

          on va prendre un RB à la draft c'est quasi sur mais j'espère qu'on prendra pas Gordon pour plusieures raisons, on a des needs bien plus importants (TE, WR et CB), Duke ou David Johnson sont de bien meilleurs fit et perso je suis pas un fan de Gordon, ses capacités en réceptions et en blocks sont de gros "?" et sa manie de toujours chercher à courir vers l'extérieur m'énerve (comme Bernard Pierce en son temps)

  2. A Dallas pour remplacer DeMarco en espérant qu'il fasse mieux et pourquoi pas qu'il devienne le running back des 10 prochaines années pour les cowboys un peu comme Emmitt SMith

    • Bizarrement je vois mieux les cowboys avec un North-South runner comme coleman. Vu la ligne qu'il y a à Dallas faut passer au milieu.

      Edit : Merde doublon.

  3. Il sait vraiment bien lire les blocs, mais faut aussi donner du mérite à sa ligne offensive. Sur la vidéo on voit les boulevards qu'ils lui font !!! Ce mec à Dallas serait une boucherie, du Murray pour un salaire rookie.

    • Pas particulièrement, mais c'est un atout. Des mecs comme Le'Veon Bell, Matt Forte ou Jamaal Charles seraient nettement moins dangereux s'ils n'étaient pas aussi des excellents receveurs. Ça offre une option de plus pour le QB et des doutes supplémentaires pour la défense.

    • Au superbowl et dans la saison,Brady a souvent utilisé Vereen pour des passes courtes lorsqu'il était sous pression et bien d'autres utilise leur RB comme soupape de sécurité quand la poche de protection craque
      Rarement de long tracé mais souvent des petits gains qui font avancer l'equipe
      Un coureur qui sait recevoir est un sacré atout pour une attaque

  4. ayant vu tous ses matchs de saison, il faut souligner qu'il a quand meme fait presque toute l'attaque des badgers cette année et que donc il etait attendu vu que le jeux en aérien a été une catastrophe pour le wisconsin donc voilà je suis d'accord avec les points relevés mais j trouve que vous oubliez son coté leader "naturel"" ET qu'il a l air assez humble…meme si j'avoue avoir un peu peur de son manque de physique…dans l'ordre; ravens-chargers-colts

LAISSER UN COMMENTAIRE