PARTAGER

Stanford v Oregon

Dans moins d’un mois, le 30 avril, les noms des premiers joueurs sélectionnés de la Draft 2015 seront connus. Comme chaque année, Touchdown Actu y va de ses petites prévisions et vous présente sa mock évolutive du 1er tour. Aucun potentiel échange n’a été pris en compte pour ne pas rendre la mock complètement farfelue. Une version finale sera publiée à la fin du mois, quelques heures avant le coup d’envoi de l’évènement. Alors restez branchés !

tampa_bay_buccaneers_logo_141. Tampa Bay Buccaneers : Jameis Winston, QB, Florida State
Cela fait plusieurs semaines que le nom de Winston est annoncé avec insistance dans la quasi-totalité des prévisions du côté de Tampa. Et notre mock ne déroge pas à la règle. Les Buccaneers ont tout à gagner en sélectionnant l’ancien Seminole, que cela soit sur le plan sportif ou sur le plan marketing. Il serait donc plus que surprenant qu’ils ne sautent pas sur l’occasion de faire d’une pierre deux coups.

titans_logo1312. Tennessee Titans : Marcus Mariota, QB, Oregon
À plusieurs reprises durant l’intersaison, les Titans ont maintenu leur confiance envers Zach Mettenberger. À demi-mots en tout cas. Cependant, Ken Whisenhunt est dans une situation délicate et s’il veut conserver son job, il va devoir gagner et vite. Bien que Mariota ne corresponde pas forcément au schéma offensif des Titans, il est capable de redresser la franchise du Tennessee. À moins que cette dernière ne décide d’échanger son choix…

jaguars_logo133. Jacksonville Jaguars : Leonard Williams, DE/DT, USC
Il est vrai que les Jaguars sont en quête d’un véritable LEO depuis un moment et que Dante Fowler est souvent pressenti pour rejoindre la franchise floridienne. De plus, Jacksonville a fait l’acquisition de Jared Odrick durant la free agency. Mais comment ne pas sélectionner un talent tel que celui de Leonard Williams lorsque l’occasion se présente ? Le lineman est certainement le meilleur joueur de cette Draft, tous postes confondus.

raiders_logo134. Oakland Raiders : Kevin White, WR, West Virginia
Les Raiders ont réalisé une belle Draft 2014 avec notamment les additions de Khalil Mack et de Derek Carr. Il est temps de continuer sur cette lancée. En offrant une cible à leur jeune quarterback telle que Kevin White, les Raiders peuvent être optimistes pour les années à venir. En effet, le receveur a tout les atouts pour s’imposer parmi les meilleurs en NFL .

redskins_logo131115. Washington Redskins : Dante Fowler Jr., DE/OLB, Florida
Les Redksins ont perdu le triple Pro-Bowler Brian Orakpo durant la free agency. Lui trouver un remplaçant est donc une des priorités de la franchise durant cette Draft, riche en talents à son poste. Dante Fowler Jr. serait parfait pour prendre la suite du joueur parti aux Titans. Ses capacités dans le pass-rush associées à son gabarit imposant et ses qualités athlétiques pourraient permettre de dynamiser toute la défense des Skins.

jets_logo1316. New York Jets : Vic Beasley, DE/OLB, Clemson
Les Jets ont effectué un gros boulot pendant la free agency afin de combler les trous dans leur effectif. Toutefois, ajouter un edge-rusher supplémentaire ne serait pas un luxe. Dans une cuvée pétrie de talents en la matière, Vic Beasley pourrait être le joueur idéal, lui qui a éblouit le Combine en février par ses qualités athlétiques.

bears_logo137. Chicago Bears : Amari Cooper, WR, Alabama
Les Bears ont de nombreux besoin à combler lors de la Draft, notamment en défense. Mais avoir l’opportunité de sélectionner un receveur du calibre d’Amari Cooper ne se présente pas tous les jours. Et ça tombe bien, parce que Chicago en aurait bien besoin pour remplacer Brandon Marshall, parti chez les Jets.

falcons_logo138. Atlanta Falcons : Shane Ray, DE/OLB, Missouri
Les Falcons ont adressé leur choix 2014 sur Jake Matthews afin de protéger plus efficacement Matt Ryan. Cette année, ils pourraient bien jeter leur dévolu sur un edge-rusher. Shane Ray est exactement le style de joueur qu’affectionne le nouveau head coach Dan Quinn. et il serait parfait dans le schéma défensif des Falcons.

giants_logo139. New York Giants : Danny Shelton, DT, Washington
Les Giants vont-ils reproduire leur fantastique coup réalisé en 2014 avec la sélection d’Odell Beckham ? Rien n’est moins sûr. Cependant, les Giants ont désespérément besoin d’un dévoreur d’espace au centre de leur ligne défensif. Danny Shelton et ses 154 kilos feraient parfaitement l’affaire.

rams_logo1310. St. Louis Rams : La’el Collins, OL, LSU
Les Rams ont beau avoir sélectionné Greg Robinson en 2014, ils gardent une ligne offensive encore très perfectible et manquent de profondeur, surtout depuis la coupe de Jake Long. La’el Collins peut être intéressant pour St. Louis puisqu’il peut jouer à plusieurs postes de la ligne. De plus, il a été un des grands gagnants du Combine en février.

vikings_logo13111. Minnesota Vikings : Trae Waynes, CB, Michigan State
Les Vikings ont besoin d’un cornerback viable sur le long terme pour former un duo efficace avec Xavier Rhodes. Trace Waynes semble être le meilleur cornerback de cette cuvée et à toujours montré beaucoup de fiabilité lors de ses années à Michigan State. Longtemps pressenti comme un potentiel top-10, Waynes serait une bonne affaire.

browns_logo13112. Cleveland Browns : DeVante Parker, WR, Louisville
Les Browns ont beau avoir signé Dwayne Bowe et Brian Hartline durant la free agency, cela reste pas vraiment folichon au niveau des cibles potentielles, sans parler du départ de Jordan Cameron. Cleveland doit récupérer un receveur supplémentaire durant cette Draft et DeVante Parker pourrait bien être l’heureux élu.

saints_logo1313. New Orleans Saints : Randy Gregory, DE/OLB, Nebraska
Initialement perçu comme l’un des meilleurs joueurs de la cuvée 2015, Randy Gregory devrait glisser du top-10 après avoir été contrôlé positif à la marijuana. Mais le garçon a beaucoup trop de talent pour descendre très bas. Les Saints, qui ont besoin d’un edge-rusher, ne devraient pas le laisser passer.

dolphins_logo1314. Miami Dolphins : Brandon Scherff, OL, Iowa
Les Dolphins seraient ravis de pouvoir accueillir un receveur avec leur premier tour. Mais, avec Kevin White, Amari Cooper et DeVante Parker sortis du tableau, ils pourraient se concentrer sur un autre besoin, comme la ligne offensive. Brandon Scherff est un monstre physique et sa présence pourrait grandement améliorer la qualité de la ligne des Dolphins.

49ers_logo1315. San Francisco 49ers : Arik Armstead, DE/DT, Oregon
Jusqu’ici, l’intersaison des Niners n’a pas été un long fleuve tranquille et la franchise a beaucoup de besoins à combler lors de la Draft. Avec les départs de Ray McDonald et de Justin Smith, San Francisco pourrait se laisser tenter par Arik Armstead, dont la polyvalence sur la ligne pourrait résoudre bien des problèmes.

texans_logo1316. Houston Texans : Jaelen Strong, WR, Arizona State
Les Texans ont décidé de leur receveur emblématique Andre Johnson durant l’intersaison et le remplacer ne sera pas une mince affaire. Ils pourraient toutefois tenter le pari avec Jaelen Strong, l’ancien receveur d’Arizona State, pour former un nouveau duo avec DeAndre Hopkins.

chargers_logo1317. San Diego Chargers : Melvin Gordon, RB, Wisconsin
Ryan Matthews parti aux Eagles, il est important pour les Chargers de faire l’acquisition d’un coureur capable de retirer un peu de pression des épaules de Philip Rivers, un coureur comme Melvin Gordon. Todd Gurley pourrait très bien être leur choix mais pourquoi se séparer d’un running-back constamment blessé pour en prendre le risque d’en avoir un autre ?

chiefs_logo131118. Kansas City Chiefs : Landon Collins, S, Alabama
Victime d’un lymphôme, Eric Berry pourrait ne pas revoir les terrains avant très longtemps. Les Chiefs pourraient donc être tenté à l’idée de sélectionner Landon Collins, l’ancien safety d’Alabama pour prendre la suite de leur star. Vu la pauvreté des prospects à ce poste cette année, il n’auront peut-être plus l’occasion de le faire dans les tours suivants.

browns_logo13119. Cleveland Browns : Ereck Flowers, OL, Miami
Josh McCown ou Johnny Manziel ? Qui sera le quarterback des Browns l’an prochain ? Peut-être les deux. En tout cas, les protéger efficacement est une des priorité de Cleveland au cours de l’intersaison. Ereck Flowers est potentiellement le meilleur tackle de la Draft et pourrait être une excellente addition à moyen terme.

eagles_logo1320. Philadelphia Eagles : Jalen Collins, CB, LSU
Que va faire Chip Kelly ? Vu les derniers mouvements de l’effectif des Eagles, il doit être le seul à la savoir. Monter pour sélectionner Marcus Mariota peut-être ? Ou récupérer un énième joueur d’Oregon ? En attendant, les besoins les plus importants de Philly se situent dans la secondary et la sélection du cornerback Jalen Collins serait un bon point de départ.

bengals_logo1321. Cincinnati Bengals : Malcolm Brown, DT, Texas
Les Bengals ont un effectif solide et fourni sur tous les postes. Que leur manque-t-il alors pour arriver au sommet ? Peut-être un quarterback capable de porter son équipe en playoffs. Mais vu que la place d’Andy Dalton ne semble toujours pas en danger, Cincinnati pourrait jeter son dévolu sur Malcolm Brown, qui offrirait une alternative de qualité à Domata Peko.

steelers_logo1322. Pittsburgh Steelers : Alvin « Bud » Dupree, DE/OLB, Kentucky
Contrairement aux habitudes de la franchise, l’attaque va très bien et c’est la défense qui fait défaut. Ajouter un cornerback est une des priorités tout comme le poste de safety, pour prendre la suite du légendaire Troy Polamalu. Cependant, les Steelers pourrait se laisser tenter par l’excellent Bud Dupree afin de remplacer Jason Worilds, parti en retraite précipitamment.

lions_logo1323. Detroit Lions : Andrus Peat, OL, Stanford
Certes, les Lions auraient bien besoin de renforcer le centre de leur ligne défensive après les départs de Ndamukong Suh et de Nick Fairley. Mais ce serait l’autre ligne qui serait la priorité numéro 1 de Detroit qui désireraient protéger Matthew Stafford plus efficacement. Andrus Peat et son gabarit impressionnant serait une bonne affaire pour les Lions s’il venait à tomber au 23e choix.

cardinals_logo13124. Arizona Cardinals : Todd Gurley, RB, Georgia
Carson Palmer constamment blessé, il est important pour Arizona d’ajouter une nouvelle menace offensive à son équipe. Certes, Gurley a également beaucoup de pépins physiques et rien ne dit qu’il restera en bonne santé à l’avenir mais le joueur est beaucoup trop talentueux pour ne pas tenter le pari.

panthers_logo13125. Carolina Panthers : D.J. Humphries, OL, Florida
Les Panthers auraient bien besoin d’un coureur eux-aussi, ainsi que de quelques receveurs de qualités supplémentaires. Mais la ligne offensive est tellement pauvre qu’ils ne peuvent pas se permettre de sélectionner à un autre poste. D.J. Humphries est vrai left tackle de formation, capable de couvrir le côté aveugle de Newton dans les années à venir.

ravens_logo13126. Baltimore Ravens : Dorial Green-Beckham, WR, Oklahoma
Ozzie Newsome a toujours eu tendance à sélectionner le meilleur joueur disponible au détriment d’un besoin réel. Cette année, il pourrait bien faire les deux en même temps. Sans ses soucis extra-sportifs, Dorial Green-Beckham est un potentiel top-10 et les Ravens auraient bien besoin d’un tel receveur dans leur effectif.

cowboys_logo131127. Dallas Cowboys : Eddie Goldman, DT, Florida State
Il y a trois postes que les Cowboys se doivent de pourvoir pendant la Draft : running-back, cornerback et defensive lineman. Et c’est ce dernier poste que Dallas pourrait adresser en premier. Eddie Goldman serait un parfait 3-technique pour les Cowboys, capable de perturber la ligne offensive adverse depuis son centre.

broncos_logo13128. Denver Broncos : T.J. Clemmings, OL, Pittsburgh
Les Broncos se doivent absolument d’améliorer l’imperméabilité de leur ligne offensive durant la Draft, sous peine d’envoyer Peyton Manning en retraite plus tôt que prévu. Capable d’évoluer des deux côtés de la ligne, T.J. Clemmings pourrait ainsi apporter un début de solution.

colts_logo1329. Indianapolis Colts : Cameron Erving, OL, Florida State
Andrew Luck a, lui-aussi, besoin d’être protégé plus efficacement. Tout particulièrement au centre de la ligne. Avec Cameron Erving, les Colts auraient exactement le joueur qu’il leur faut, capable d’évoluer aussi bien en tant que centre qu’en tant que guard.

packers_logo1330. Green Bay Packers : Jordan Phillips, DT, Oklahoma
B. J. Raji a beau avoir été re-signé pour une saison supplémentaire, il ne semble plus une solution sur le long terme du côté de Green Bay. Les Packers pourraient donc trouver en Jordan Phillips le successeur idéal pour prendre la place de nose tackle.

saints_logo1331. New Orleans Saints : Maxx Williams, TE, Minnesota
En envoyant Jimmy Graham aux Seahawks contre ce choix de Draft, les Saints se sont débarrassé d’un contrat encombrant et d’un joueur au caractère difficile. Mais ils ont aussi gagné l’occasion de sélectionner un nouveau tight-end, en l’occurence Maxx Williams, le meilleur de cette cuvée.

patriots_logo13111132. New England Patriots : Marcus Peters, CB, Washington
Les Patriots se sont fait plumer pendant l’intersaison, notamment au poste de cornerback. Et ils pourraient bien avoir l’occasion d’en sélectionner un de qualité avec le 32e choix. Marcus Peters est un joueur de grande qualité, qui serait sélectionné bien plus haut si son attitude n’était pas à revoir. Mais heureusement pour les Pats, ce n’est pas le genre de choses qui effraient Bill Belichick.

PARTAGER