PARTAGER

Brett Hundley

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour de découvrir à travers une analyse et des vidéos certains des meilleurs prospects qui seront sélectionnés à partir du 30 avril à Chicago.

Brett Hundley – Quarterback – 21 ans – UCLA – Junior

Taille : 1,91 m
Poids : 103 kilos
Position estimée dans la Draft : 2e / 3e tour

Stats 2014 : 13 matches, 3155 yards à 69,1%, 22 touchdowns, 5 interceptions à la passe; 644 yards et 10 touchdowns à la course.

C’est en tant que légende du campus que Brett Hundley quitte les Bruins de UCLA au terme de sa saison junior pour se présenter à la Draft. En effet, le quarterback est le recordman du programme, ni plus ni moins, en terme de touchdowns lancés (75) et de yards totaux (11 677). Peut-il avoir un jour un tel impact à l’échelon supérieur ? Difficile à dire. En tout cas, s’il est admis que Jameis Winston et Marcus Mariota seront les deux premiers quarterbacks sélectionnés à la fin du mois, l’ancien Bruin pourrait bien être le troisième.

Hundley jouit tout d’abord de bonnes dimensions physiques, ce qui est largement apprécié par les observateurs. Pour ne rien gâcher, il est également un superbe athlète : ses déplacements semblent très fluides et son accélération est bien au-dessus de la moyenne pour un quarterback. Ainsi, il s’avère parfois très difficile à mettre au sol.

Mais l’ancien Bruin ne sait pas que courir. Son bras est puissant, capable d’effectuer n’importe quel lancer NFL. Sa mécanique est plutôt bonne, a défaut d’être exceptionnelle. Il a souvent dû tenter de longues passes compliquées dans l’attaque de Noel Mazzone et a dû faire face à beaucoup de pression en NCAA. Il a donc parfaitement l’habitude d’évoluer dans ce genre de conditions, ce qui devrait l’aider dans la grande ligue. Son profil « dual-threat » lui permet d’étirer les défenses avec son bras et prendre les espaces au sol lorsque ses receveurs sont marqués. Il est également une arme redoutable dans la red zone. Hundley est de plus un joueur dur au mal, et n’hésite pas à donner de sa personne pour aider son équipe.

Cependant, si son bras est plus que correct, son manque de présence dans la poche ne lui permet pas encore de dominer un match par la voie des airs. Son footwork à l’intérieur est également suspect, lui qui a pris la quasi-totalité de ses snaps en formation shotgun avec UCLA. Il a aussi la fâcheuse tendance à se contenter de sa première lecture et il opte trop rapidement pour la course dès que sa poche donne ses premiers signes de faiblesse. La précision de ses passes est plutôt aléatoire, bien qu’il ait du potentiel dans ce domaine, car il peine à trouver le bon timing avec ses receveurs.

En conclusion, Brett Hundley semble avoir trop de faiblesses pour pouvoir avoir un impact immédiat en NFL. S’il a de vrais arguments à faire valoir, il va certainement devoir rester sur le banc un long moment et apprendre dans l’ombre d’un quarterback plus expérimenté pour espérer devenir titulaire en NFL un jour. Un projet.

Style comparable à : entre Jason Campbell et Randall Cunningham

Points forts :

– Superbe athlète
– Double-menace
– Bras puissant
– Dur au mal

Points faibles :

– Présence dans la poche insuffisante
– Précision de ses passes aléatoire
– Doit améliorer ses lectures
– Talent brut à façonner


2015 Draft profile: QB Brett Hundley, UCLA par NFL-Official


2015 Combine workout: Brett Hundley par NFL-Official

PARTAGER