PARTAGER

cardinals_logo13Au début du mois d’avril, Sarah Thomas est devenue la première femme arbitre officiellement engagée par la NFL. Cette nouvelle peut-elle découler un jour sur l’arrivée de femmes au poste d’entraîneur ? Dans des propos rapportés par Josh Weinfuss (ESPN.com), Bruce Arians se montre favorable à l’idée.

« L’autre jour, quelqu’un m’a demandé : Quand allons nous avoir des coaches féminins en NFL ? », explique la tête pensante des Cardinals. Voici sa réponse : « A la minute où elles prouveront qu’elles peuvent rendre un joueur meilleur, elles seront embauchées. »

Si la cause n’est pas défendue uniquement par Arians, elle semble pour le moment utopique. Pour qu’une femme devienne head coach, il faut d’abord qu’elle gravisse les échelons. Collèges, universités, postes d’assistants… L’ascension est forcément longue et difficile dans un univers quasi exclusivement masculin.

Aujourd’hui, aucune femme n’a même jamais été assistante en NFL. Des faits qui rendent la réussite de Sarah Thomas d’autant plus impressionnante, elle qui a atteint le sommet de la pyramide alors que très peu d’arbitres féminins sont en poste dans le football américain.

Il est en tout cas possible que Thomas inspire de nombreuses femmes, et qu’un jour, l’une d’entre elles dirige un effectif NFL. Un processus déjà en marche en NBA, puisque Becky Hammon, ancienne star des parquets WNBA, assiste Gregg Popovich, l’entraîneur principal des San Antonio Spurs, depuis août dernier.

PARTAGER