PARTAGER

david-johnson-northern-iowa-2015draft

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour de découvrir à travers une analyse et des vidéos certains des meilleurs prospects qui seront sélectionnés à partir du 30 avril à Chicago.

David Johnson – Running Back – 23 ans – Northern Iowa – Senior
Taille : 1,85 m
Poids : 102 kilos

Position estimée dans la Draft : 2e ou 3e tour

Stats 2014 : 14 matches, 287 courses , 1553 yards, 5.4 yards par course et 17 touchdowns au sol ; 38 réceptions, 536 yards et 2 touchdowns dans les airs.

Il est costaud, sa foulée et son engagement ne sont pas sans rappeler un certain Adrian Peterson, ses qualités de receveur sont au-dessus de la moyenne, c’est la de la petite université de Northern Iowa et il pourrait bien être la bonne affaire de cette draft dans une cuvée de running back millésimée. Athlète robuste, David Johnson ne se laisse pas mettre au sol si facilement. Les défenseurs doivent sortir le bleu de chauffe. Comptez sur lui pour toujours plonger en avant et se battre pour gagner le moindre millimètre. Monstre physique de la tête aux pieds, il ressemble davantage à un linebacker qu’un coureur.

Mais ça n’est pas seulement une histoire de gros bras. S’il n’a pas la seconde accélération d’un Tevin Coleman, il écrase la pédale d’accélérateur avec force et enfonce la ligne d’avantage plein gaz pour se projeter dans les lignes arrières. Coureur sanguin, il est un receveur redoutable. Bien aidé en ça par son mètre 85. Des mouvements maîtrisés, des mains sûres et une excellente vision ballon en main, il est une double menace permanente qui risque de donner des sueurs froides aux linebackers.

S’il joue avec rapidité, sa vitesse de pointe ne l’empêchera pas de se faire régulièrement reprendre de derrière par des défenseurs plus véloces. Coureur peu fantasque, il ne mystifie que très rarement ses adversaires et peinera à se faire un chemin dans les petits espaces. Son arsenal offensif se résume à un jump cut néanmoins efficace. Son style de course raide, les épaules hautes, le dos droit et des pieds peu actifs limitent considérablement son pourvoir de créativité quand vient le temps d’effacer son vis-à-vis pour filer à dam.

Sa vision derrière la ligne n’est pas toujours irréprochable et tend trop souvent à foncer tête baissée dans le trafic et s’y embourber. Manquant de dynamisme dans les pieds, il mange facilement le gazon dès qu’il est déséquilibré. Malgré son imposant physique, il manque de force et n’est qu’un bloqueur médiocre.

Bon concentré de vitesse, taille et qualités de receveur, David Johnson manque d’explosivité et de vista ballon en main pour évoluer sur toutes les actions. Épaulé par un coureur virevoltant, il pourrait se muer en redoutable arme offensive. Malgré un profil limité, sa productivité et sa prestation de choix au Combine devraient lui permettre de s’envoler avant la 3e journée.

Style comparable à :  Charles Sims (Buccaneers)

Points forts :
– Des mensurations idéales
– Excellent receveur

Points faibles :
– Pas de seconde vitesse
– Manque de créativité, pieds et jambes trop statiques
– Déficit d’expérience au plus haut niveau, évoluait en FCS (2e division universitaire)

PARTAGER