PARTAGER

Draft-LogoNouveau rebondissement dans la passionnante affaire du Crab-gate !

Pour ceux qui n’ont pas suivi, un petit rappel des faits. Le 29 avril 2014, Jameis Winston sort d’un magasin avec des pattes de crabe qu’il n’a pas payé. Il est condamné à 20 heures de travaux d’intérêt général et devient le sujet d’excellents montages photo sur le web.

Heureusement, celui qui pourrait bien être le numéro un de la prochaine Draft a donné sa version des faits lors d’une apparition sur ESPN dans l’émission Draft Academy.

Dans une scène où il discute avec l’ancien coach des 49ers Jim Harbaugh, Winston assure qu’un des employés du magasin lui avait tout simplement donné les fameuses papattes.

« Une semaine avant, c’était l’anniversaire d’un pote, et nous avons eu un gateau. Nous avons rencontré un gars qui bossait dans le magasin et qui a dit, « Hey, quand tu viens ici, c’est pour moi. » Donc ce jour là nous sommes sortis et il nous a dit ça. »

« Et quand je suis venu pour prendre les pattes de crabe, j’ai fait la même chose, et il me les a donné et je suis sorti. Quelqu’un à l’intérieur du magasin a dit à la sécurité que je n’avais pas payé. Et c’est comme ça que tout a commencé. »

Le monde est donc rassuré. Pour ce qui est des accusations de viol qui pèsent contre lui, par contre, Winston n’a rien eu à dire, puisque la question n’a même pas été posée. Mais le sujet est clairement secondaire derrière les pattes de crabe.

PARTAGER