PARTAGER

Draft-LogoAucune équipe n’a voulu utiliser un choix de Draft pour sélectionner La’El Collins. Il y a quelques jours, l’ancien de LSU était attendu avec quasi certitude au premier tour. Finalement, il ne sera jamais drafté.

Interrogé par la police dans l’affaire du meurtre de son ancienne petite amie, le joueur a tenté en vain de retirer son nom de la Draft. Désormais, sa seule option est de signer en tant que free agent et de faire ses preuves.

La première chose pour Collins va être de se sortir des affaires légales. Il doit bientôt rencontrer les autorités et notamment passer un test de paternité, car la jeune femme décédée était enceinte, et l’enfant est également décédé.

Collins n’est pas suspect dans l’affaire. S’il n’a rien fait, cette histoire lui aura fait perdre des millions de dollars, car les sommes offertes aux rookies free agents sont dérisoires comparées à celles du premier tour.

PARTAGER