PARTAGER

cardinals_logo13Vendredi soir, les Cardinals ont sélectionné David Johnson, un jeune running back polyvalent, au troisième tour de la draft NFL. Un choix qui ne va pas affecter le temps de jeu du titulaire au poste, Andre Ellington.

En février dernier, Bruce Arians avait déjà décrit le joueur comme étant l’élément central de l’attaque d’Arizona. Cette fois, il insiste sur le fait que personne ne viendra menacer son rôle, tout en vantant les mérites du petit nouveau Johnson.

« Je pense que le rôle d’Andre ne va pas changer », a confié le coach à ESPN.com. « Nous allons le garder en bonne santé et le laisser se développer en tant que joueur. Mais, le point intéressant, c’est que David est capable de faire tout ce qu’Andre fait. Donc, en cas de blessure, nous n’avons pas à changer nos plans. »

L’été dernier, Arians parlait de 25 à 30 courses par match pour Ellington, qu’il voyait comme une deuxième version de Jamaal Charles. L’affaire n’a pas vraiment fonctionné puisque, la saison passée, le coureur de 26 ans a porté le ballon 201 fois pour 660 yards en 12 matches. Dans son sillage, Arizona a eu la deuxième pire attaque terrestre de la ligue, juste devant les Raiders.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la franchise a montré un certain intérêt pour Adrian Peterson. Au moins, si le projet Ellington ne se développe pas de manière satisfaisante, les Cardinals se sont assurés d’une solution de rechange avec David Johnson.

PARTAGER