PARTAGER

une_randy_gregory_050415Tombé jusqu’à la fin du second tour malgré un énorme talent, Randy Gregory est au centre de toutes les attentions depuis la Draft.

Il y a quelques jours, le nouveau joueur des Cowboys en a dévoilé un peu plus sur ce qui a sûrement fait peur à certaines équipes.

« C’est une chose sur laquelle je travaille et que je peux corriger », a-t-il assuré à ESPN Radio. « J’ai 22 ans mais je pense que je me comporte bien, et je pense que je dois me tenir un petit peu mieux pour ce qui est de la prise de décisions. »

Car le defensive end assure qu’il n’a pas de problème avec la drogue.

« Je pense que beaucoup de gens pensent que ce n’est qu’un problème d’herbe. Je ne pense pas que ce soit un problème d’herbe. Je pense que c’est un problème de prise de décision. Je pense que je suis immature. Je travaille vraiment là-dessus. Je veux donner tort à tout le monde et je veux le faire avec cette équipe. Je pense que c’est la meilleure équipe avec laquelle je puisse le faire. »

La Marijuana ? C’est fini.

« Je n’y touche plus. Et je me sens très bien. C’est un drogue en soit. Je suis drogué à la vie actuellement, et je ne veux pas perdre ça. »

Difficile de ne pas être perplexe sur le fait que Dallas soit vraiment la bonne destination pour un joueur à la recherche de stabilité dans sa vie. À première vue, la présence de Jerry Jones, Greg Hardy, Dez Bryant, Joseph Randle et quelques autres n’incite pas à l’optimisme. Mais Gregory semble motivé. C’est peut-être l’essentiel.

PARTAGER