PARTAGER

lions_logo13Les entraînements volontaires ont beau être volontaires et les coachs ont beau ne pas devoir sous-entendre qu’il puisse en être autrement, Jim Caldwell ne semble pas l’entendre de cette oreille. Vendredi, l’entraîneur des Lions a laissé entendre que tout coach qui se respecte attendait que ses joueurs, payés pour jouer au football, se présentent tous volontairement.

« Ce que j’essaie de faire, c’est de m’assurer qu’ils comprennent ça, dans notre milieu, c’est unique, » a confié le coach au Detroit Free Press. « Il y a des choses qu’ils doivent regarder de leur propre point de vue, et faire ce qui leur semble le mieux pour eux. Mon boulot, c’est de faire en sorte qu’on ait la meilleure équipe possible. Donc mon intérêt est qu’ils soient tous présents, et présents tout de suite, n’est-ce pas ? »

Et puis Jim Caldwell nous a offert une jolie démonstration de rétropédalage.

« J’aimerais que tous les gars soient là, » ajoute-t-il. « Mais le fait que ça ne se passe pas toujours de cette façon. Les gars doivent peser le pour et le contre. Il est dans la ligue depuis suffisamment longtemps pour faire ses propres choix et prendre ses propres décisions en conséquence. Mais il n’a aucunement l’obligation d’être présent à ce stade de la saison, donc nous verrons bien ce qui arrivera quand il devra impérativement l’être. »

Dans son viseur, James Ihedigbo, en quête d’un nouveau contrat et absent des entraînements volontaires au grand dam de son coach. Mais tant que la NFL et le syndicat des joueurs n’en décideront pas autrement, les entraînements volontaires resteront… volontaires.

PARTAGER