PARTAGER

nfl_logo1311Il venait d’enfiler son casque pour son tout premier entraînement NFL. Ça sera également son dernier avant un bout de temps. Blessé et d’ores et déjà forfait pour toute sa saison de rookie, Dante Fowler n’oubliera pas de si tôt son premier jour chez les pros. Une première journée dans laquelle il s’était donné à 100%. Peut-être un peu trop d’ailleurs.

Le linebacker était « incroyablement explosif » explique une source. De l’intensité, moins de 60 minutes d’entraînement et au bout, une rupture des ligaments croisés antérieurs du genou contractée sur une action où le rookie s’engage à pleine vitesse face au right tackle, violant l’une des règles élémentaires des ces séances d’entraînement de tout début de préparation : l’absence de contacts.

Une situation sensée être interdite selon l’accord collectif en vigueur. Sur un terrain de football, le casque vissé sur la tête, les joueurs sont souvent tentés d’en faire beaucoup, parfois trop. Surtout pour des rookies déterminés à prouver leur valeur. Mais il est de la responsabilité des équipes de calmer cet enthousiasme débordant pour protéger les joueurs.

Si certains coachs sont prêts à accepter certaines blessures comme le prix à payer pour que son équipe soit prête à en découdre, d’autres réalisent l’évidence : le Super Bowl ne se gagne pas en mai. Il peut par contre se perdre.

La NFL comme le syndicat des joueurs (NFLPA) auraient tout intérêt à rappeler d’une seule voix l’importance de se conformer strictement à la règle afin d’éviter des blessures prématurées, inutiles et stupides. La mésaventure de Dante Fowler devrait servir d’avertissement pour n’importe quel joueur ou coach.

PARTAGER