PARTAGER

cardinals_logo131Steve Keim a le sens de la formule. Fin avril, une semaine avant la Draft, le manager général des Cardinals avait trouvé une formule résumant à merveille l’état d’esprit de certains dirigeants NFL vis-à-vis des problèmes de certains joueurs hors du terrain.

« Si Hannibal Lecter courait les 40 yards en 4’3 secondes, on lui diagnostiquerait probablement un trouble alimentaire », avait-t-il lancé.

Une manière plutôt drôle de dire que le talent passe avant tout pour certaines équipes, et qu’elles sont parfois prêtes à fermer les yeux sur des comportements pas toujours exemplaires en-dehors du terrain.

Cette déclaration nous avait échappé à l’époque, mais elle méritait assurément un retour en arrière.

 

PARTAGER