PARTAGER

bears_logo13C’est une évidence, avec 11 saisons NFL et 134 sacks au compteur, Jared Allen est plus proche de la fin que du début de sa carrière. Pour sa première saison à Chicago, le joueur de 33 ans vient d’ailleurs de réaliser son pire exercice (5,5 sacks en 15 matches) au sein d’une défense plus que suspecte (27,6 points encaissés par rencontre).

Pour changer la donne, les Bears ont engagé un nouveau coordinateur défensif en la personne de Vic Fangio. Cette arrivée implique la mise en place d’un autre système. Exit la défense 4-3, place à une 3-4. Pour Allen, cela signifie le passage de defensive end à outside linebacker. Un nouveau départ bénéfique, selon les dires de Fangio.

« Jared a été très bon pendant le mini-camp, il avait l’air très excité pour la suite des opérations », a avoué l’ancien stratège défensif des 49ers, via ESPN.com. « Comme je lui ai dit, je pense qu’il peut renaître en jouant un petit peu à une nouvelle position. Et puis, aujourd’hui en NFL, vous jouez plus nickel que base. Il aura donc aussi à faire avec sa position naturelle. Donc ce n’est pas vraiment une évolution drastique. »

Si Lamarr Houston et Willie Young reviennent bien de leurs longues blessures (rupture d’un ligament du genou pour le premier, déchirure du tendon d’Achille pour le second), les Bears auront de bonnes options pour aider l’ancien des Vikings à harceler les quarterbacks adverses. Sans oublier les arrivées de Ray McDonald et Pernell McPhee.

Une condition nécessaire pour répondre aux attentes d’Allen puisque, rappelons-le, il n’est pas arrivé dans l’Illinois pour l’argent, mais bien pour la victoire.

PARTAGER