PARTAGER

cowboys_logo131Dez Bryant, Demaryius Thomas, Julio Jones et A.J. Green ont deux points communs : ils figurent parmi les meilleurs receveurs en NFL et ils sont proches d’obtenir de grosses sommes d’argent. Les deux premiers viennent de recevoir le franchise tag, les deux suivants vont entamer la dernière année de leurs contrats.

Cette situation paraît être la clé pour le futur de la NFL au poste de receveur. Les quatre joueurs faisant partie de l’élite, ils vont tous vouloir toucher un énorme chèque. Seulement, lequel aura droit à plus de billets que l’autre ? C’est un jeu de dominos qui se met en place et, pour Stephen Jones, le destin de Dez Bryant est lié à ceux de ses homologues.

« Beaucoup de gens veulent dire que l’issue viendra uniquement de Dez Bryant et des Cowboys », a expliqué le vice-président exécutif de Dallas, via NFL.com. « Je pense que cela implique bien d’autres acteurs. Il y a quatre jeunes receveurs dans cette ligue qui espèrent des contrats longue durée. »

Aujourd’hui, Calvin Johnson est le receveur le mieux rémunéré, avec un bail de 7 ans et 113,45 millions de dollars. Forcément, ses jeunes successeurs vont avoir l’ambition d’approcher ce montant. Et le premier à signer va sans aucun doute fixer une marque référence pour les autres.

« Pour l’instant, aucun d’entre eux n’a été capable de réellement situer sa valeur sur le marché », décrypte Stephen Jones. « Je pense que nous allons trouver un accord. Personne n’a plus envie de poursuivre l’aventure avec Dez Bryant que les Dallas Cowboys eux-mêmes. Notre but est de parvenir à une solution sur le long terme, afin d’aller de l’avant et de laisser Dez continuer son formidable travail pour nous. »

Le propriétaire Jerry Jones n’est certes pas inquiet, mais puisque rien ne bouge pour le moment, Bryant pourrait, comme les trois autres, attendre longtemps avant de voir son souhait exaucé. Et pourquoi pas jusqu’à l’intersaison prochaine.

Les Cowboys et le joueur de 26 ans (88 réceptions, 1 320 yards et 16 touchdowns en 2014) ont jusqu’au 15 juillet prochain pour s’entendre sur une prolongation. Sinon, le 24e choix de la draft 2010 va jouer sous le régime du franchise tag et toucher 12,8 millions de dollars en 2015.

La première pièce à bouger sera peut-être celle des Falcons, dont la situation contractuelle de Julio Jones est la priorité. Suspense, suspense !

PARTAGER