PARTAGER

une_ballon_060515

Depuis la sortie du rapport sur le Deflategate, de nouveaux détails émergent au fil des jours. Le temps pour nos confrères de parcourir les centaines de pages du dossier.

Cette fois, Mike Florio (ProFootballTalk.com), qui est aussi un ancien avocat, a trouvé un détail intéressant page 52.

Selon le rapport de Ted Wells, les arbitres disposaient de deux jauges pour vérifier la pression des ballons lors de la finale AFC : une avec un logo Wilson, l’autre vierge.

À la mi-temps, celle avec le logo a donné des mesures plus élevées que l’autre, et qui étaient dans la norme de ce qui est attendu à la pause. Si c’est cette même jauge qui a été utilisée pour le gonflage des ballons, alors cela montrerait qu’il n’y a pas eu d’intervention sur les ballons, ou en tout cas que les Patriots étaient dans les clous.

Dans le rapport, l’arbitre Walt Anderson explique que, « de ce qu’il se souvienne« , c’est justement la jauge avec le logo qu’il a utilisé.

À la demande de l’enquêteur, Anderson admet qu’il est possible qu’il ait utilisé l’autre jauge.

PARTAGER