PARTAGER

patriots_logo131111Depuis l’annonce de la suspension de Tom Brady pour les quatre premiers matches de la saison 2015, un élément soulève quelques interrogations outre-Atlantique : l’absence totale de sanction pour le coach Bill Belichick. Dans le communiqué annonçant la sanction, la NFL précise bien que le coach des Patriots ignorait tout de la manigance de son quarterback et est, de ce fait, exempt de sanction.

Mais comme le rapporte ProFootballTalk, il est étonnant qu’un maniaque du contrôle comme Bill Belichick n’ait pas eu vent de la tricherie. Et là où, en 2007, il avait été pointé du doigt comme le cerveau de l’opération d’espionnage des équipes adverses, le Spygate, il a été exonéré de tout reproche dans le Deflategate.

Autre point qui intrigue : le coach des Saints Sean Payton a été suspendu pour une saison complète après que l’on ait découvert que son coordinateur Gregg Williams offrait des primes pour blesser les joueurs adverses, le fameux Bountygate en 2012. A cette époque, la NFL avait reconnu l’innocence de Payton mais l’avait tout de même suspendu, assurant qu’il aurait du savoir. Or, ici, Belichick semble dans la même situation pour un résultat différent.

PARTAGER