PARTAGER

patriots_logo131111Depuis l’annonce de la suspension de Tom Brady pour les quatre premiers matches de la saison 2015, un élément soulève quelques interrogations outre-Atlantique : l’absence totale de sanction pour le coach Bill Belichick. Dans le communiqué annonçant la sanction, la NFL précise bien que le coach des Patriots ignorait tout de la manigance de son quarterback et est, de ce fait, exempt de sanction.

Mais comme le rapporte ProFootballTalk, il est étonnant qu’un maniaque du contrôle comme Bill Belichick n’ait pas eu vent de la tricherie. Et là où, en 2007, il avait été pointé du doigt comme le cerveau de l’opération d’espionnage des équipes adverses, le Spygate, il a été exonéré de tout reproche dans le Deflategate.

Autre point qui intrigue : le coach des Saints Sean Payton a été suspendu pour une saison complète après que l’on ait découvert que son coordinateur Gregg Williams offrait des primes pour blesser les joueurs adverses, le fameux Bountygate en 2012. A cette époque, la NFL avait reconnu l’innocence de Payton mais l’avait tout de même suspendu, assurant qu’il aurait du savoir. Or, ici, Belichick semble dans la même situation pour un résultat différent.

PARTAGER

26 Commentaires

  1. Non, Williams n'offrait pas des primes pour blesser des joueurs, mais pour les sortir du terrain pendant un match. Aucun intérêt pour les Saints qu'un joueur ne soit pas présent contre les équipes adverses. (Mais ce n'est pas le sujet).

    Effectivement, je trouve la NFL plus clémente avec les Patriots qu'envers les Saints…

  2. Dans un sens, le Spygate c'est une triche qui donne de l'avantage stratégique pour le coach, donc normal que le coach soit sanctionné. Là c'était juste une triche qui avantageait le QB, donc logique de voir le QB sanctionné

    • Sauf qu'il n'avait pas été sanctionné non plus pour le Spygate =)

      Mais c'est pas vraiment le sujet ici, ce qui pose problème c'est que la NFL n'applique pas le même raisonnement en fonction du client.

      • C'est ce qu'elle toujours fait, elle regle au cas par cas, il y a aucun bareme, et qui fait donc qu' à chaque affaire, il y a aura une polémique.
        La jurisprudence n'existe que tres peu voire pas du tout en NFL

      • Après je pense que la NFL a raisonné de façon différente :
        – Pour les Pats ils ont jugé que le comportement fautif était individuel à un joueur agissant de sa propre initiative. D'où le coach exempté de reproches.
        – Pour les Saints, une affaire d'organisation d'un système interne à la franchise, avec la participation de plusieurs joueurs et d'un des assistants du coach. D'où le "il aurait du savoir" pour Payton

      • Oui bien sur, mais ce que je veux dire c'est que dégonfler des ballons ne donne pas d'avantage stratégique à Belichick. Alors que le Spygate permettait de connaître d'autres jeux et de préparer son plan de match en conséquence

  3. Impressionnant le nombre d'articles sur les pathétiques patriotes…je veux bien ils sont champions..
    il y a 32 équipes NFL…………………………

  4. Je pense que bill à rien eu juste parce que Kraft c’est un amie de goodell donc il va pas en plus lui enlever son coach mais c vrai que il aurai du avoir un truc au moins une amande parce que la le pauvre Payton se fait baisé

    • Tout les propriétaires sont potes avec Goodell, vous croyez quoi. Les mecs passent leur temps à se rincer les uns les autres depuis le temps qu'ils sont à la tête de leur franchise.

  5. Les uns et les autres! Deja si cetait un autre que Brady, genre un Bradford ou Tannehill ou Stafford la sanction aurait été de bcp plus que 4 matchs…
    Surtout que niveau triche cest une récidive de plus pour les patriots… Ils avaient déjà frôlé la ligne en utilisant des jeux tres limite alors que Baltimore les dominait..

  6. Et moi qui pensait qu’avec cette très lourde sanction, ça aurait été la fin des remarques comme « les Pats sont favorisés parce que Kraft est pote avec Goodell »… Les haters me surprendront toujours.

LAISSER UN COMMENTAIRE