PARTAGER

cardinals_logo131Trevor Harman n’est pas tout à fait un joueur comme les autres à Phoenix. Petit-fils du frère de Bruce Arians, le receveur est donc le neveu du coach.

Le jeune joueur signé après la Draft tente de se faire une place dans l’effectif. Et sa présence dans l’arbre généalogique du patron ne devrait pas l’aider.

« Les seuls moments où nous parlons, c’est lorsqu’il crie sur moi », explique Harman à l’Arizona Republic.

Même auprès du joueur, il se fait gentiment taquiner.

« Ce matin, Larry Fitzgerald m’a traité d’informateur, ce qui est plutôt cool. Ensuite il a mis une note sur le tableau blanc qui disait « Peu importe ce qui se dit ou se passe ici doit rester ici. » Et les autres receveurs m’ont regardé. »

Tout ça est plutôt bon enfant, mais le plus dur reste à faire. Les Cardinals ont déjà beaucoup de bons receveurs, et Harman risque d’avoir du mal à prolonger l’aventure.

PARTAGER