PARTAGER

AP NFL DRUG LAWSUIT FOOTBALL S FBN USA GA

Comme il était attendu, Tom Brady a fait appel de sa suspension de 4 matches dans l’affaire du Deflategate par le biais de la NFLPA, l’association des joueurs. En revanche, si cette dernière a expressément demandé à ce que ce soit une personne totalement indépendante qui examine le recours, elle ne sera pas exaucée. En effet, NFL.com rapporte que Roger Goodell aurait décidé de prendre en charge lui-même la suite du dossier, comme le lui permet l’accord collectif signé avec la NFLPA en 2011.

Le commissioner de la NFL va donc devoir faire face à une situation complexe. D’un côté, il jugera le bien-fondé des éléments figurant dans le rapport d’une personne qu’il a lui-même nommé. Et de l’autre, sa décision devra à la fois apaiser Robert Kraft et les Patriots tout en condamnant l’action de Tom Brady si celle-ci mérite de l’être. La sanction devra également être exemplaire si Brady est de nouveau jugé coupable afin d’instaurer l’image d’une NFL irréprochable, tout en étant mesurée si Goodell ne veut pas se tirer une balle dans le pied en privant les fans d’une légende vivante pendant plusieurs matches et ainsi impacter sur les revenus de la ligue.

De plus, il est intéressant de noter que l’un des représentants des Patriots dans ce dossier est l’avocat Jeffrey Kessler, qui avait déjà officié avec succès pour le compte des Saints lors du scandale du Bountygate. Enfin, on ne sait pas si l’appel concerne également l’amende reçue par les Patriots ainsi que les choix de draft qui leur ont été retirés.

En tout cas, Roger Goodell va devoir marcher sur des oeufs pour ne pas avoir à faire face à des accusations de conflits d’intérêt. Bref, une bonne migraine en perspective pour le grand patron de la NFL.

PARTAGER