PARTAGER

titans_logo131Avant la Draft, Zach Mettenberger assurait ne pas avoir peur de la compétition de Jameis Winston et Marcus Mariota. Ses dirigeants ont sélectionné le second, et Mettenberger semble avoir été mis de côté.

Vendredi, tous les yeux étaient tournés vers Mariota pour ses premiers pas avec les Titans. L’ancien d’Oregon a notamment pris des snaps en transmission directe du centre, contrairement à l’université, lorsqu’il était en shotgun.

Mais dans l’ombre, Mettenberger ne s’avoue pas vaincu.

« Je ne sais pas quel est leur état d’esprit, mais je ne peux contrôler que ce que je peux contrôler, et j’ai extrêmement confiance en moi, peut-être trop », assure-t-il à ESPN. « Mais les gens qui me connaissent savent que je ne vais pas laisser tomber sans une bagarre jusqu’à la mort. »

Les coaches espèrent sûrement ne pas avoir à en arriver là, mais Ken Whisenhunt n’a rien contre ce genre de déclaration.

« C’est ce que vous voulez qu’il dise, non ? Vous voulez qu’il soit compétitif », assure le coach à l’Associated Press.

Une sorte de manière gentille de le féliciter, ou de le remercier de participer à une bagarre qui semble déjà perdue.

PARTAGER