PARTAGER

frank_gore_210515

Réussir sa Draft, c’est toujours plus facile quelques années plus tard. Afin de compléter nos retours sur les Drafts de ces dernières années, nous avons décidé de vous proposer de refaire les sélections du Top 10.

L’idée n’est pas de toujours tenir compte des besoins des équipes, mais surtout de mettre en valeur les dix meilleurs joueurs de chaque cuvée.

1. San Francisco 49ers
Choix d’origine : Alex Smith, QB
Nouveau choix : Aaron Rodgers, QB
Faits d’armes : 2x MVP, 2x 1st team All-Pro, 4 Pro Bowl, 1 titre
Un quarterback, mais le bon. On ne sait pas ce que Rodgers serait devenu en étant lancé plus rapidement dans le bain, mais ses performances actuelles montrent qu’il était bien le meilleur lanceur de cette Draft.

2. Miami Dolphins
Choix d’origine : Ronnie Brown, RB
Nouveau choix : DeMarcus Ware, LB
Faits d’armes : 8x Pro Bowl, 4x 1st team All-Pro, 127 sacks
À l’époque, Jason Taylor était là, mais imaginez le duo de pass-rusher que ces deux hommes auraient formé ?

3. Cleveland Browns
Choix d’origine : Braylon Edwards, WR
Nouveau choix : Roddy White, WR
Faits d’armes : 4x Pro Bowl, 1x All-Pro, six saison à plus de 1000 yards
Quitte à sélectionner un receveur, autant en choisir un qui sait trouver les bonnes routes et attraper les ballons.

4. Chicago Bears
Choix d’origine : Cedric Benson, RB
Nouveau choix : Frank Gore, RB
Faits d’armes : 5x Pro Bowler, 2x 2nd team All-Pro, plus de 11 000 yards au sol
Encore une fois, le même poste mais un meilleur choix. Avec Gore, les Bears auraient encore pu s’appuyer sur leur jeu au sol pour atteindre le Super Bowl en 2006-07. Par contre, ils avaient Rex Grossman au poste de quarterback…

5. Tampa Bay Buccaneers
Choix d’origine : Carnell « Cadillac » Williams, RB
Nouveau choix : Shawn Merriman, LB
Faits d’armes : 3x Pro Bowl, 3x All-Pro
En 2005, Simeon Rice a cumulé 14 sacks depuis l’extrémité de la ligne défensive des Buccaneers, et la défense a aidé l’équipe à atteindre les playoffs. Mais comme à Miami plus haut, on mise sur un duo infernal de pass rusher. Car si le pic de la carrière de Merriman n’a vraiment duré que trois ans, il a tout de même eu le temps de cumuler 29,5 sacks !

logan_mankins_210515

6. Tennessee Titans
Choix d’origine : Adam « Pacman » Jones, CB
Nouveau choix : Michael Roos, OT
Faits d’armes : 1x Pro Bowl, 3x All-Pro
Au final, l’histoire ne change pas. Roos termine la Draft 2005 avec un maillot des Titans. Il récupère juste un contrat beaucoup plus imposant. Mérité pour un joueur qui a débuté les 148 matches qu’il a joué dans le Tennessee.

7. Minnesota Vikings
Choix d’origine : Troy Williamson, WR
Nouveau choix : Logan Mankins, OG
Faits d’armes : 6x Pro Bowl, 5x All-Pro
Les Vikings ont terminé la saison 2005 en 27e position à la course. Un joueur comme Mankins aurait pu les aider à largement améliorer cette statistique.

8. Arizona Cardinals
Choix d’origine : Antrel Rolle, CB
Nouveau choix : Trent Cole, LB
Faits d’armes : 2x Pro Bowl, 1x 2nd team All-Pro
Malgré leurs besoins de l’époque au poste de coureur, les Cardinals avaient opté pour un défenseur. Pas une mauvaise opération, mais il y avait encore mieux. Pass-rusher prolifique, Cole aurait sûrement apporté beaucoup d’aide à l’équipe offensive que Kurt Warner allait mener dans les saisons suivantes.

9. Washington Redskins
Choix d’origine : Carlos Rogers, CB
Nouveau choix : Justin Tuck, DE
Faits d’armes : 2x Pro Bowl, 1x All-Pro
Justin Tuck aurait pu jouer ailleurs dans la NFC Est. En difficulté du côté de la défense il y a dix ans, les Redskins auraient bien eu besoin d’un joueur aussi complet que Justin Tuck. Au passage, ils auraient privé les Giants d’un de leurs leaders pour les années à venir.

10. Detroit Lions
Choix d’origine : Mike Williams, WR
Nouveau choix : Vincent Jackson, WR
Faits d’armes : 3x Pro Bowl, 6 saisons à plus de 1000 yards
Il aurait fallu que quelq’un aide Matt Millen, le catastrophique GM de l’époque, à prendre une bonne décision pour les Lions. Et quitte à sélectionner un énième receveur, Vincent Jackson aurait été une meilleure solution.

PARTAGER