PARTAGER

chiefs_logo1311Les linemen offensifs sélectionnés en haut de la Draft ont de la chance : personne, ou presque, ne s’intéresse à eux. Quand les quarterbacks sont scrutés à chaque instant, eux peuvent vivre leur vie quasiment dans l’indifférence.

Pour ceux qui réussissent, c’est triste. Pour Eric Fisher, c’est sûrement un soulagement. Car depuis qu’il a été appelé le premier en 2013, ses performances ne sont pas au niveau.

Ces derniers jours, Fisher s’entraine même avec les remplaçants. Malgré tout, Andy Reid assure qu’il ne faut pas interpréter cette rétrogradation.

« C’est le seul moyen de donner des snaps à Donald Stephenson », assure le coach au Kansas City Star. « Nous voulons nous assurer que tout le monde est couvert. En fait, Fish a fait du très bon boulot, donc je n’interpréterait pas trop ça. Nous restons consistants. »

Fisher aurait donc toujours la confiance de son coach. Et si un jour il ne l’a plus, ça ne fera de toute façon pas beaucoup de bruit.

PARTAGER