PARTAGER

bengals_logo13L’an passé, pour sa première saison en NFL, Jeremy Hill a réalisé de très bonnes prestations avec les Bengals. A l’arrivée, 16 matches joués, 8 titularisations, 1 124 yards parcourus, 9 touchdowns inscrits et une belle moyenne de 5,1 yards par portée.

Arrivé dans la grande ligue après sa sélection au 2e tour de la draft 2014, le coureur de 22 ans n’était au départ pas titulaire. Il formait un tandem prometteur avec Giovani Bernard, mais dans une position de second rôle. Seulement, les blessures à répétition de son coéquipier ont changé la donne.

Inépuisable derrière Andy Dalton, Hill a fini par prendre les devants, courant plus de 18 fois par match sur les 10 dernières rencontres de saison régulière. Avec à la clé 5 sorties à 100 yards ou plus qui ont justifié son nouveau statut.

Malgré tout, une autre histoire va démarrer au mois de septembre. Et, pour le chapitre qui vient, Jeremy Hill s’attend à un équilibre, un partage de travail dans l’attaque de Hue Jackson, le coordinateur offensif de Cincinnati.

« Evidemment, l’attaque va être équilibrée », a déclaré le jeune joueur via ESPN.com. « Je ne pense pas que l’un de nous deux va être poussé dehors. De cette façon, nous allons pouvoir avancer jusqu’aux playoffs. Nous voulons atteindre le niveau supérieur et être respectés par cette ligue. Nous possédons les gars qu’il faut pour y arriver. »

Si Hill est un running back puissant, capable de progresser au centre des défenses adverses, Bernard, 23 ans, est un élément plus rapide, efficace sur les tracés extérieurs et le jeu aérien. En deux saisons NFL, il cumule 1 375 yards à la course et 863 yards à la réception.

Forcément, ces profils sont complémentaires. Et, puisque les deux hommes ont encore de longues années dans le football devant eux, l’avenir à ce poste paraît radieux pour les Bengals. A condition que les blessures s’éloignent, et que chacun ai un temps de jeu à la hauteur de son talent.

PARTAGER