PARTAGER

patriots_logo131111Un bras cassé, un genou en compote… Rob Gronkowski n’a pas été épargné par les (graves) blessures ces dernières années. Des étapes longues et éprouvantes, mais qui font aujourd’hui partie du passé.

En 2014-2015, le tight end des Patriots est revenu en excellente forme, concluant la 2e meilleure saison de sa carrière (82 réceptions, 1 124 yards et 12 touchdowns) par un titre de champion. Pour ces raisons, le joueur de 26 ans se sent bien et ne se fait plus aucun souci concernant sa santé.

« Cela fait du bien de pouvoir penser à la saison qui vient sans inclure le mot ‘blessure’, en imaginant jouer l’année dans son intégralité », a-t-il confié au Boston Herald. « Vous devez juste prendre soin de votre corps. Vous devez surveiller votre alimentation, les massages, toutes ces choses qui font que vous êtes prêt à jouer les 16 matches du calendrier sans problème. »

Bien sûr, Gronkowski n’est pas capable de lire l’avenir et donc d’anticiper tout pépin physique. Mais le fait qu’il n’y pense plus peut lui éviter certaines appréhensions sur le terrain, et donc lui permettre d’attraper le ballon l’esprit tranquille.

Et, lorsque l’on sait que le 42e choix de la draft 2010 a produit 90 réceptions, 1 327 yards et 17 touchdowns lors de sa dernière saison complète (2011-2012), il y a de quoi avoir peur pour les défenseurs qui vont croiser la route de New England à partir du mois de septembre.

PARTAGER