PARTAGER

nfl_logoAppelé à examiner lui-même l’appel de Tom Brady, concernant les quatre matches de suspension infligés au quarterback des New England Patriots, Roger Goodell entend lui donner une nouvelle opportunité de prouver sa bonne foi, dans l’affaire du Deflategate.

Le commissionnaire de la ligue a ainsi transmis une lettre à l’association des joueurs, la NFLPA, pour signaler qu’il était prêt à reconsidérer sa décision, si Brady venait à montrer patte blanche.

« Comme je l’ai déjà dit publiquement, je me tiens prêt à entendre la défense de Tom Brady, le 23 juin, et à considérer toute nouvelle preuve et information qui seraient apportées à ma connaissance. Je suis disposé à trouver des solutions, sans aucun préjugé ou a priori. »

Goodell évoque notamment le manque de coopération de Tom Brady avec les autorités, dans la première phase de l’enquête. Sommé de céder son téléphone portable, pour vérifier d’éventuels messages liés à l’affaire, le quarterback avait exprimé un refus catégorique.

Par ce message, Roger Goodell adopte une stratégie connue de tous depuis plusieurs semaines : réduire la suspension de Brady, mais pas à n’importe quel prix. Si Brady venait à accepter ce compromis, une révision de la sanction serait presque automatique. Dans le cas contraire, l’audience de Tom Brady, le 23 Juin, s’avérerait d’autant plus intéressante.

PARTAGER