PARTAGER

cowboys_logo1311Greg Hardy n’a toujours pas pu prendre part aux entraînements des Cowboys du côté de Dallas. Le defensive end était absent mercredi, car malade, et les entraînements précédents tombaient en même temps que son l’audience pour l’appel de sa suspension de 10 matches.

Mais malgré ces absences répétées, le staff et les coéquipiers de l’ancien Panthers sont conquis par le nouveau venu. Hardy a passé quelques temps du côté du Cowboys Valley Ranch, le quartier général de l’équipe, laissant une forte impression.

« Je ne crois pas qu’il ait besoin de prouver quoi que ce soit, » a assuré le tight end Jason Witten. « Je crois qu’il fait ce pour quoi il est le meilleur, être un bon coéquipier, se pointer, travailler dur, le faire ensemble. Et il’a toujours fait avec un solide esprit d’équipe. »

Des mots forts de la part d’un joueur qui s’est toujours impliqué contre les violences domestiques, charges dont Hardy est accusé. Même son de cloche du côté de son coach.

« Il a fait un super boulot, » a soutenu l’entraîneur Jason Garrett. « Il était là bien avant que les entraînements d’intersaison ne se déroulent avec les équipements complets, il y avait des gars dans la salle de musculation et sur les terrains et qui bossaient sur les terrains et lui s’est impliqué d’autant plus quand on a commencé le programme d’entraînement collectif. »

Les débuts de Greg Hardy avec les Cowboys sont pour le moins mouvementés, notamment lors d’une prise de bec avec Davon Coleman. Mais il a le mérite d’essayer de prouver qu’il peut également être un bon coéquipier et un bon joueur de football.

 

PARTAGER