PARTAGER

une_joe_montana_080651

Les Patriots ne sont pas les premiers à tenter de contourner les règles en NFL, et ils ne sont sûrement pas les derniers.

Dans un sport ultra-compétitif, toutes les équipes cherchent à flirter avec la limite. Cela ne date pas d’hier, et ne comptez pas sur Joe Montana pour accabler Tom Brady et son équipe.

« Tout le monde essaye de faire quelque chose différemment. Nos linemen offensifs utilisaient du spray au silicone sur leurs maillots jusqu’à ce qu’ils se fassent attraper », raconte le légendaire lanceur des 49ers dans une interview au Pittsburgh Tribune-Review. « Une fois que vous vous faites prendre, vous vous faites prendre. Point barre. Cela ne retire rien au jeu de Tom. Mais depuis combien de temps le faisait-il ? Je ne sais pas. »

Pour Montana, les règles sont les règles, mais il ne faut pas en faire une montagne.

« C’est une règle, non ? C’est peut-être une règle idiote, mais ça n’est pas grave. Il n’a pas dégonflé le ballon lui-même, mais vous pouvez prendre un ballon et dire s’il est sous-gonflé ou sur-gonflé. Tout le monde a peur de le dire, mais le gars l’a fait, et alors ? Vous payez et vous passez à autre chose. Ce n’est pas grand chose. »

 

De l’aveu même du quarterback, les hommes de ligne de Montana jouaient donc avec du spray qui rendait leur maillot plus difficile à agripper pour les adversaires. Jerry Rice, lui, a avoué qu’il captait les ballons avec du stickum, un spray collant, sur les mains.

Ceux qui remettent en cause les performances de Tom Brady vont donc devoir aussi s’attaquer à Montana. Et la comparaison devient encore plus compliquée.

PARTAGER