PARTAGER

une_aj_francis_100615

Si vous avez toujours rêvé de vous faire conduire par un joueur NFL, sachez d’abord que c’est un rêve original. Sachez ensuite que c’est possible.

Du côté de Miami, A.J. Francis arrondit ses fins de mois en conduisant des gens à travers la ville pour le compte de Uber.

S’il a gagné un peu plus de 400 000 dollars en 2013, il n’a pas encore joué le moindre match dans la ligue. Ses salaires de la saison à venir ne tomberont qu’à partir de juillet, et il n’est pas sûr de faire partie de l’effectif final.

« Je ne mets pas tous mes oeufs dans le même panier », expliquait-il à ESPN lundi.

En plus d’être un des seuls chauffeurs à faire 1,96m pour 150 kilos, Francis a une autre particularité.

« C’est un bavard », explique sa femme. « Il peut parler à vous en faire tomber les oreilles sur n’importe quoi. »

Tellement bavard, qu’il aimerait se lancer de la télévision après sa carrière sur le terrain, et qu’il s’entraine sur ses passagers, en filmant les discussions qu’il tient dans la voiture.

Jamais reconnu

Si Francis garde ce petit boulot, c’est qu’il n’est pas une star.

« Les gens pensent juste que je suis un gars costaud avec une jolie voiture. Je leur dit qui je suis à la fin de l’interview, et le choc sur leur visage est vraiment drôle », explique-t-il.

Il sait en tout cas très bien vendre ses services.

« Tout comme je suis un sportif de classe mondiale, je suis un pilote de classe mondiale », assure-t-il en souriant. « Si je ne faisais pas 150 kilos, Tony Stewart devrait faire attention. »

Si une balade vous tente, sachez que Francis stoppera son activité à partir du camp d’entrainement. En espérant pour lui qu’il n’ait pas à reprendre le volant dès le mois de septembre.

 

PARTAGER