PARTAGER

Vince Young Draft 2006

En attendant la saison 2015, Touchdown Actu vous propose de revenir et de prendre du recul sur les drafts qui ont eu lieu ces dix dernières années. Après une année 2005 pleine de coureurs, place à l’année 2006 !

Les faits marquants

Cela faisait des mois que les Texans de Houston envoyaient des écrans de fumée en annonçant vouloir choisir Vince Young, le quarterback issu de l’Université de Texas. Alors que les fans souhaitaient voir leur franchise recruter plutôt l’électrique Reggie Bush, c’est Mario Williams, le defensive end issu de NC State qui va rejoindre la franchise à cornes ! Un choix qualifié à ce moment là par certains analystes de « pire choix de l’histoire de la draft ».

Le bilan du Top 10

1.Houston Texas – Mario Williams, DE
Faits d’armes : 5 saison à plus de 10 sacks, 4 fois Pro-Bowler
Carrière toujours en cours
Qualifié à l’époque de « pire choix de l’histoire de la draft » Mario Williams n’a eu de cesse de montrer à ses détracteurs tout le bien qu’il pouvait apporter à une franchise ! Si sa première saison chez les Texans n’a pas été phénoménale, il a su dès sa deuxième saison apporter un réel impact à sa ligne défensive, avec notamment 26 sacks enregistrés au cours de ses deuxième et troisième saison.

A la fin de la saison 2011, il était même devenu le joueur défensif le plus demandé de la free-agency, et avait signé un contrat record à l’époque de 96 millions de dollars avec les Bills de Buffalo battant par la même occasion le record de sacks de cette franchise en un match (avec 4.5 !).

Les supporters de l’époque avaient grandement désapprouvé le choix de leurs dirigeants, préférant le coureur Reggie Bush ou le quarterback Vince Young, et avec quelques années de recul, la balance semblent quand même pencher en faveur des dirigeants.

2. New Orleans Saints – Reggie Bush, RB
Faits d’armes : 1 Super Bowl remporté avec les Saints de New Orleans en 2009
Carrière toujours en cours
Lors de la draft 2006, les Saints ne s’attendaient réellement pas à pouvoir sélectionné le jeune coureur issu d’USC, le pensant destiné au choix numéro 1 des Texans. C’est donc avec le deuxième choix total que la franchise de Louisiane avait sélectionné le coureur vainqueur du Heisman Trophy. Même s’il a réussi à enregistrer 141 yards dès son premier match professionnel, Reggie Bush a eu énormément de mal à s’imposer comme véritable pièce maîtresse au sol chez les Saints. Ne supportant que trop mal la concurrence, et enchaînant les petites blessures, il a quand même réussi à décrocher un titre avec les Saints en 2009 contre les Colts d’Indianapolis.

En devenant free-agent à la fin de la saison 2010, époque où la côte des coureur était clairement à la baisse, Reggie Bush a quand même réussi à trouver un second souffle en signant chez les Miami Dolphins. Avec 1036 yards de moyenne au sol sur l’ensemble de ses deux saison en Floride, Bush a réussi à montrer qu’il pouvait réellement apporter à une franchise. Néanmoins, deux an après son arrivée, il est parti rejoindre les Lions de Detroit où il a enregistré sa meilleure saison avec plus de 1500 yards combinés.

Véritable couteau suisse, il a rejoint cet été les 49ers de San Francisco !

3. Tennessee Titans – Vince Young, QB
Faits d’armes : 2 fois Pro-Bowler, officiellement diplômé de la faculté des Madden Curses en 2008
Carrière : free agent
Issu des Longhors de Texas, Vince Young a longtemps été promis au Texans de Houston, mais a finalement rejoint la franchise du Tennessee. Après un départ très moyen que quarterback titulaire alors en place, Vince Young est plongé dans le grand bain et emmène sa franchise à une belle fiche de 8 victoire en 13 matches pour la fin de sa première saison. Nommé rookie offensif dès sa première saison, Vince Young réussi même à être sélectionné pour être sur la couverture du jeu Madden NFL 08. Malédiction oblige, il s’est blessé dès le premier match de la saison suivante et n’a depuis plus réellement trouvé son niveau de jeu.

Après une courte expérience chez les Eagles de Philadelphie et les Bills de Buffalo, le quarterback n’a pas rejoué depuis 2012.

4. New York Jets -D’Brickashaw Ferguson, OT
Faits d’armes : 3 fois Pro-Bowler
Carrière toujours en cours
De manière consensuelle, D’Brickashaw Ferguson était attendu en 2006 comme le meilleur tacle disponible, et les Jets de New York n’ont pas longtemps hésité avant de renforcer leur ligne offensive en draft le jeune joueur issu de Virginia.

Depuis ? Le tacle a joué et débuté 144 des 144 matches de sa franchise et continue à former une très belle ligne offensive avec Nick Mangold, centre sélectionné lui aussi en 2006 par les Jets.

5. Green Bay Packers – A.J. Hawk, LB
Faits d’armes : 1 Super Bowl remporté avec les Packers de Green Bay en 20011
Carrière toujours en cours
Même s’il vient de signer chez les Bengals de Cincinnati lors de cette intersaison, A.J. Hawk n’en restera pas moins l’une des pièces essentielles de la défense des Packers de cette décennie. Premier inside linebacker drafté en 2006, l’ancien des Buckeyes d’Ohio State a fini sa première saison avec les meilleures statistiques défensives des Packers et a réalisé une très grande carrière dans le Nord, ponctuée par une victoire contre les Seelers de Pittsburgh lors du Super Bowl 2011.

6. San Francisco 49ers – Vernon Davis, TE
Faits d’armes : 2 fois Pro-Bowler
Carrière toujours en cours
Sélectionner un tightend en sixième position d’une draft semblerait farfelu de nos jours, mais en 2006, les 49ers avaient choisi de jeter leur dévolu sur Vernon Davis, tout juste sorti de Maryland, en lui offrant au passage le plus gros contrat pour son poste à l’époque. Au cours de ses trois premières saison, le joueur des 49ers a eu du mal à concrétiser tout le potentiel que ses dirigeants voyait en lui, en ne captant de 9 touchdowns. Et c’est alors qu’est arrivée la saison 2009, où Vernon Davis avait alors battu le record du nombre de touchdowns pour un tightend avec 13, et enregistré 965 yards. Il s’est également illustré au cours des playoffs 2012 avec une réception spectaculaire offrant la victoire à son équipe contre les Saints.

7. Oakland Raiders – Michael Huff, SS
Faits d’armes : A joué pour les Raiders dans les années 2010 ..
Carrière : free agent
Joueur régulier et considéré comme le meilleur arrière défensif se présentant à la draft 2006, Michael Huff a joué pendant sept saison chez les Raiders d’Oakland. Ne ratant que quatre matches au cours de ses sept saisons, le safety a enregistré sa meilleure performance en 2010 avec 4 sacks, 3 interception et un fumble forcé. Il est ensuite passé par les Ravens de Baltimore puis les Broncos de Denver avant de finalement devenir free agent à la fin 2013.

8. Buffalo Bills – Donte Whitner, SS
Faits d’armes : 3 fois Pro-Bowler
Carrière toujours en cours
Pour un rookie des Bills, réussir sa première interception chez les pros contre Tom Brady a un petit goût d’extase. Surtout quand on sait qu’à six ans, ce jeune joueur s’était fait renversé par une voiture et était destiné à la chaise roulante.

Très bon safety chez les Billes de Buffalo, c’est après avoir signé chez les 49ers de San Francisco que Donte Whitner est devenu l’un des meilleurs à son poste, enchaînant trois nominations consécutives au Pro-Bowl de 2012 à 2014. Après cela, il a signé chez les Browns de Cleveland.

9. Detroit Lions – Ernie Sims, OLB
Faits d’armes : a été la victime d’un échange à trois entre les Lions, les Eagles et les Broncos
Carrière : free agent
Cible à l’époque du GM des Lions, Ernie Sims avait rejoint la franchise de Detroit avec le neuvième choix de la draft 2006, avant de devenir l’un des capitaines de la défense des Lions en 2007. Après quatre saisons et 420 tacles à dans le Michigan, il a été envoyé chez les Eagles où il n’est resté qu’une saison, avant d’aller chez les Colts et finalement chez les Cowboys. Il est depuis fin 203 un free agent.

10. Arizona Cardinals – Matt Leinart, QB
Faits d’armes : a été la doublure de Matt Schaub …
Carrière : free agent
Sélectionné dixième positions par les Cardinals, Matt Leinart a depuis rempli la liste des quarterbacks issu d’USC qui n’ont pas réussi à s’imposer en NFL. Participant pourtant à douze matches au cours de sa première saison, Matt Leinart est ensuite resté une doublure tout au long de sa carrière, ne débutant que sept rencontres au cours des six dernières saison de sa carrière.

Les réussites

Encore une fois, il est facile avec le recul de se moquer des franchises ayant fait de mauvais choix, ou d’encenser celles ayant réussi leurs paris. De très bons joueurs sont sortis de cette draft 2006, comme par exemple Haloti Ngata, sélectionné à la douzième position et qui a fait le bonheur des fans de Baltimore avant de rejoindre cet été les Lions de Detriot. Même si sa carrière ressemble à une sinusoïde à forte amplitude, comment ne pas mentionner Jay Cutler, choisi en onzième position par les Broncos de Denver et qui depuis commande l’attaque des Bears de Chicago ?

Antonio Cromartie (San Diego Cargers, CB, 19e), Nick Mangold (New York Jets, C, 29e) ou encore Tamba Hali (Kansas City Chiefs, DE, 20e) font depuis 2006 le bonheur des équipe dans lesquelles ils jouent.

Tamba hali Draft 20056

Les busts

Alors qu’il était présenté comme un réel bust potentiel, ce n’est pas Vince Young qui est retenu comme le pire bust de cette cuvée 2006. Matt Leinart, quarterback sélectionné en dixième position par les Cardinals est un candidat beaucoup plus sérieux. On peut également citer Chad Jackson, receveur pour lequel les Patriots sont montés au second tour, et qui n’aura au final joué que trois saison en NFL et qui est encore aujourd’hui considéré comme la pire erreur de casting des Patriots de l’ère Bill Belichick.

Le steal

Brandon Marshall, WR – Broncos – 119e position

Réussir à trouver un receveur n°1 indéboulonnable à la 119e position est un véritable exploit, et c’est pourquoi l’actuel receveur des Jets se présente comme l’un des meilleurs steals de la draft 2006. Sélectionné à l’époque par les Broncos chez qui il a battu le record de réceptions en un seul match avec 21 unités ! Echangé ensuite aux Bears chez qui il a énormément apporté, le receveur issu d’UCF complète à présent l’escouade aérienne des Jets de New York

Les bonnes affaires

Greg Jennings, WR – Green Bay Packers – 2e tour

2 fois Pro-Bowler et titré avec les Packers en 2011

Devin Hester, WR/PR/KR – Chicago Bears – 2e tour

4 fois Pro-Bowler, recordman du nombre de touchdowns sur retours de punts

Maurice Jons-Drew, RB – Jacksonville Jaguars – 2e tour

3 fois Pro-Bowler

Jahri Evans, OG – New Orleans Saints – 3e tour

6 fois Pro-Bowler, titré avec les Saints en 2010

Stephen Gostkowski, K – New England Patriots – 4e tour

3 fois Pro-Bowler, titré avec les Patriots en 2015

PARTAGER