PARTAGER

seahawks_logo131Parti du côté de Seattle pendant l’intersaison, Cary Williams ne gardera visiblement pas un grand souvenir de Chip Kelly.

Comme LeSean McCoy avant lui, le cornerback n’est pas tendre avec le coach des Eagles et ses méthodes. La preuve quand on lui parle du match de semaine 14 entre les Eagles et les Seahawks la saison dernière.

« On disait que notre préparation allait entrer en jeu parce que nous bossions plus dur que n’importe qui en NFL avec Chip Kelly », a-t-il raconté mardi à ESPN 710. « Quand nous sommes entrés sur le terrain, nous nous sommes fait casser les dents, donc toute cette préparation n’a pas forcément marché cette semaine là. »

Arrivent ensuite à la fois les compliments pour son nouveau club, et le tacle à son ancien coach.

« Quand vous affrontez des équipes qui se préparent, s’entrainent bien et son bien coachées, c’est difficile de gagner ce genre de match. Et je pense que vers la fin de la saison, nous étions épuisés, et nous avons été battus dans le coaching sur la majorité des matches. »

Ouch.

« Premièrement, ils étaient plus frais. Deux, ils étaient plus physiques. Et je pense qu’en NFL, l’impact physique est capital. Vous avez besoin de ça pour gagner des matches. Et le coaching fait aussi partie de ça. »

On ne sait pas si Chip Kelly est frileux, mais ses anciens joueurs sont bien décidés à le rhabiller pour l’hiver.

PARTAGER