PARTAGER

browns_logo131Il n’y a pas que Johnny Manziel qui a eu une saison rookie compliquée à Cleveland.

En défense, Justin Gilbert, sélectionné en huitième position de la Draft 2014, n’a pas flambé non plus. Puni pour un retard, il n’avait même pas été activé lors du dernier match de la saison, et le propriétaire estimait en février qu’il avait du chemin à faire en terme de maturité.

Comme Manziel, Gilbert attaque 2015 avec de bonnes intentions.

« J’aurais aimé que cela ne se passe pas comme ça lorsque je n’ai pas été activé. Mais je pense que cela m’a vraiment aidé », assure-t-il à ESPN. « […] Je pense que la saison dernière m’a rendu plus humble. Énormément. »

Pour sa première saison, Gilbert a dévié huit passes et réussi une interception en 14 rencontres. Il avoue qu’il avait un soucis personnel au cours de la saison mais ne veut pas en dire plus.

Les Browns ont été durs avec lui en fin de saison, et même ses coéquipiers avaient eu la dent dure dans la presse. Désormais, tout le monde parlerait de lui de manière positive, et il serait question de lui confier des retours de kickoffs, ce qu’il demandait dès son arrivée dans la ligue.

PARTAGER