PARTAGER

packers_logo13Il n’est pas rare d’entendre dire que Peyton Manning est un coach sur le terrain, et que l’attaque de son équipe repose sur lui. Pour certains, il pourrait même choisir lui-même les jeux de son escouade.

Sauf qu’il s’agit d’un mythe.

« Peyton ne fait pas ça. Personne ne fait ça », explique Aaron Rodgers à ESPN.

Si le quarterback des Packers a du expliquer cela, c’est qu’il était interrogé sur la possibilité de gérer lui-même les appels de jeu de son attaque.

Cette saison, c’est Tom Clements qui parlera à Rodgers avant les actions. Une responsabilité transmise par Mike McCarthy. Et cela va très bien au quarterback.

« Je pense que tout le monde veut un point de départ. Nous avons tous des moments où nous avons choisi les jeux, que ce soit en no-huddle ou en deux minutes. Tout le monde veut un point de départ. C’est dur de devoir choisir tous les jeux, donc c’est toujours bien quand vous pouvez avoir un bon point de départ et que vous pouvez faire un petit ajustement si nécessaire. »

Car c’est là que se trouve la différence. Les quarterbacks comme Manning et Rodgers ont surtout plus de liberté pour changer les jeux sur la ligne lorsqu’ils voient quelque chose dans la défense. Mais un quarterback qui gère son attaque seul, ce n’est pas pour demain.

PARTAGER