PARTAGER

Mario Williams Draft 2006

Réussir sa Draft, c’est toujours plus facile quelques années plus tard. Afin de compléter nos retours sur les Drafts de ces dernières années, nous avons décidé de vous proposer de refaire les sélections du Top 10, avec cette fois ci, la draft 2006 !

L’idée n’est pas de toujours tenir compte des besoins des équipes, mais surtout de mettre en valeur les dix meilleurs joueurs de chaque cuvée.

1. Houston Texans
Choix d’origine : Mario Williams, DE
Nouveau choix : Mario Williams, DE
Faits d’armes : 4 fois Pro-Bowler, 5 saisons à plus de 10 sacks
A la fois un besoin et l’un des meilleurs joueurs disponibles. Donc pas de changement concernant ce choix qui avait tant surpris en 2006 mais qui semble aujourd’hui tout à fait compréhensible.

2. New Orleans Saints
Choix d’origine : Reggie Bush, RB
Nouveau choix : Maurice Jones Drew, RB
Faits d’armes : 3 fois Pro-Bowler, meilleur coureur de la saison 2011
Quitte à prendre un coureur via le deuxième choix de la draft, autant en prendre un capable de porter à lui seul une attaque. Maurice Jones Drew a réussi à aider les Jaguars puis les Raiders pendant de très nombreuses années, alors rien que le fait de l’imaginer avec Drew Brees au commande de l’attaque fait à la fois peur et rêver. Bref, même poste qu’initialement, mais avec un choix plus sûr et plus productif.

3. Tennessee Titans
Choix d’origine : Vince Young, QB
Nouveau choix : Jay Cutler, QB
Faits d’armes : 1 fois Pro-Bowler et a un surnom carrément comique
Les Titans avaient un réel besoin au poste de quarterback et n’avaient pas forcément fait un mauvais choix en la personne de Vince Young. Mais avec quelques années de recul, l’actuel quarterback des Bears de Chicago, initialement drafté par les Broncos de Denver, aurait été une meilleure solution sur le long terme. Plus précis, « Smoking Jay » aurait néanmoins emmené avec lui ses performances complètement imprévisibles.

4. New York Jets
Choix d’origine : D’Brickashaw Ferguson, OT
Nouveau choix : D’Brickashaw Ferguson, OT
Faits d’armes : 3 fois Pro-Bowler
A l’époque, la ligne offensive des Jets avait grand besoin de jeunesse et de potentiel. D’Brickashaw Ferguson répondait parfaitement à ces deux critères et n’a depuis sa sélection, pas rater un seul match. Donc rien à redire sur cette sélection, même si d’autres joueurs avaient peut-être un meilleur niveau sur d’autres postes.

5. Green Bay Packers
Choix d’origine : A.J. Hawk, LB
Nouveau choix : Haloti Ngata, DT
Faits d’armes : 5 fois Pro-Bowler, titré avec les Ravens en 2013
Il ne s’agit pas là du besoin réel des Packers en 2006, mais avec quelques années de recul, il semblerait fou de laisser passer l’occasion de drafter un joueur tel qu’Haloti Ngata dans le top 5. Puissant, technique et apprécié de tout ses coéquipiers, le tacle défensif a fait longtemps le bonheur des Ravens de Baltimore avant de rejoindre les Lions de Detroit.

6. San Francisco 49ers
Choix d’origine : Vernon Davis, TE
Nouveau choix : Brandon Marshall, WR
Faits d’armes : 5 fois Pro-Bowler, 7 saisons à plus de 1000 yards
En compétition avec Vernon Davis pour le choix de la meilleure cible aérienne disponible, Brandon Marshall s’impose ici comme le nouveau choix des 49ers. Capable d’ultra-dominer ses vis-à-vis dans le domaine aérien, Brandon Marshall aurait permis aux 49ers d’équilibrer un petit peu leur gameplan avec la sélection de Frank Gore l’année précédente.

7. Oakland Raiders
Choix d’origine : Michael Huff, SS
Nouveau choix : Tamba Hali, DE
Faits d’armes : 5 fois Pro-Bowler
Même si la position de safety faisait défaut aux Raiders, la possibilité de sélectionner un joueur cumulant 80 sacks en carrière ne se refuse pas. Surtout au vu de la qualité de la ligne des Raiders en 2006 qui aurait pu être terrifiante avec l’ajout de Tamba Hali.

8. Buffalo Bills
Choix d’origine : Donte Whitner, SS
Nouveau choix : Antonio Cromartie, CB
Faits d’armes : 4 fois Pro-Bowler
A défaut d’améliorer le poste de safety avec leur premier choix, les Bills pouvaient néanmoins renforcer leur arrière garde avec le meilleur cornerback disponible à cette draft. Capable d’effacer un receveur numéro un de la feuille de match, Antonio Cromartie aurait pu apporter beaucoup de potentiel à une défense aérienne des Bills.

9. Detroit Lions
Choix d’origine : Ernie Sims, LB
Nouveau choix : Nick Mangold, C
Faits d’armes : 6 fois Pro-Bowler
Matthew Stafford a souvent dû subir de fortes pressions à l’intérieure de sa ligne et s’est souvent retrouvé blessé. Avec l’ajout d’un joueur du calibre de Nick Mangold, les Lions de Detroit auraient pu verrouiller une bonne partie du centre de la ligne et offrir également un meilleur blocage pour la course.

10. Arizona Cardinals
Choix d’origine : Matt Leinart, QB
Nouveau choix : Vernon Davis, TE
Faits d’armes : 2 fois Pro-Bowler
A défaut de sélectionner un lanceur comme Matt Leinart, les Cardinals auraient pu prendre l’une des meilleures cibles de la draft avec Vernon Davis. Capable à la fois de rassurer son quarterback sur les tracés courts, le tightend peut également devenir une véritable menace en profondeur, permettant d’étirer les défenses. Bref, une arme impressionnante qui aurait permis à un certain Kurt Warner d’avoir deux armes aériennes dominatrices avec Larry Fitzgerald.

PARTAGER