PARTAGER

carolina_panthers_logoQu’on se le dise, Michael Oher n’a pas rejoint les Carolina Panthers pour jouer les seconds rôles. Quitte à mettre les points sur les i avec les médias.

Impliqué dans une altercation avec Kony Ealy lors du camp de sa franchise, Michael Oher s’est vu interrogé en conférence de presse sur sa volonté de prouver quelque chose à ses coéquipiers. Question qui n’a pas vraiment plu au lineman offensif, dont l’enfance et l’adoption avaient fait l’objet d’un livre, paru en 2006, puis d’un film sorti trois ans plus tard. Une notoriété que l’intéressé semble subir à ses dépens, selon ses propos, relayés par David Newton d’ESPN.

« Je ne cherche pas à prouver quoique ce soit. Les gens m’observent et portent des jugements sur moi à cause d’un film. Ils ne voient pas vraiment mes qualités ou le type de joueur que je suis. C’est pour ça que j’ai été rabaissé tout ce temps. Pour des considérations hors-terrain.

Je n’ai pas aimé ce film. Il pousse les gens à scruter mes moindres gestes, à m’appeler un bust pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le football. En général, on s’attarde peu sur les linemen offensifs, mais moi, ça n’arrête pas. Quoiqu’il arrive, je sais ce que je suis, et mon entourage le sait également. Donc je ne me pose pas ce genre de questions. »

Souvent décrié ces dernières saisons, Michael Oher a joué 91 matches depuis sa sélection, au premier tour de la draft 2009. Il a démarré ces 91 rencontres comme titulaire.

PARTAGER