PARTAGER

cowboys_logo13S’il n’a pas pris part aux glorieuses campagnes des Cowboys des années 90, Herschel Walker demeure l’un des symboles du renouveau de la franchise texane. Du moins de ses ambitions retrouvées. En l’envoyant dans le Minnesota en échange d’une grosse poignée de choix de draft, la formation de Jerry Jones a entamé sa reconstruction en misant sur la jeunesse. Un pari gagnant.

Et si l’on en croit Walker, c’est bien au coach de l’époque, Jimmy Johnson, et non à l’omniprésent propriétaire que l’on doit cet échange.

« Je pense que c’est grâce à Jimmy Johnson que cet échange a été réalisé. Pas à Jerry, » a confié l’ancien running back au Dan Patrick Show. « Si j’avais une équipe aujourd’hui, j’engagerais Jimmy Johnson en tant que coach et ça serait lui qui serait manager général de cette équipe. »

Qui doit-on féliciter pour avoir réalisé l’un des échanges les plus lucratifs de l’histoire de la NFL ? Pour Herschel Walker, la réponse est limpide. Mais ça ne veut pas dire pour autant qu’il n’aime pas Jerry Jones. Bien au contraire. Tant qu’il s’en tient à son rôle de propriétaire.

« Jerry est l’un des meilleurs propriétaires de la ligue. Jerry est un épouvantable manager général, mais en tant que propriétaire, Jerry Jones est probablement le meilleur de la ligue. »

Mauvais GM ou pas, il reste meilleur que Mike Lynn, le GM des Vikings qui avait décidé de sacrifier 5 joueurs et 8 choix de draft pour un seul homme.

PARTAGER