PARTAGER

titans_logo131Avec deux maigres succès au compteur l’an passé, les Titans ne font pas vraiment office de favoris, ni même d’outsider. Mais ne comptez pas sur Delanie Walker pour jouer la prudence. S’il ne s’aventure pas à promettre un Super Bowl, le tight end est convaincu que la franchise du Tennessee ne sera pas dans le wagon queue en 2015.

« Nous serons (au moins), 50%, » prédit Walker dans le Tennessean. « Je ne veux pas prédire de Super Bowl, mais nous devrions être une bonne équipe. »

Un discours de confiance qui n’a rien de surprenant en soit. Et si celui qui avait dénoncé les poisons qui contaminaient le vestiaire en 2013 entrevoit un succès imminent, il demeure conscient que les Titans sont engagés dans un processus qui pourrait demander du temps.

« Il est encore tôt, mais j’ai le sentiment que nous avons des joueurs capables de faire de grandes choses, » poursuit Walker. « Le temps dira jusqu’à quel point nous serons bons. Je pense que l’équipe a changé d’esprit. Nous avons beaucoup de gars capables de piquer la place de quelqu’un qui est là depuis un moment. L’état d’esprit a changé et je crois que les gars ont pris conscience que ce n’est pas au propriétaire et aux coaches de jouer. »

Les playoffs semblent à des années-lumières pour les Titans, mais 4 ou 5 succès de plus que l’an passé constitueraient une amélioration significative après une saison en tout point anémique.

PARTAGER